Accueil Dossiers Brèves Roms : Elisabeth Pouchelon demande aux responsables des collectivités de « prendre leurs responsabilités »

Roms : Elisabeth Pouchelon demande aux responsables des collectivités de « prendre leurs responsabilités »

La conseillère Régionale UMP de Haute-Garonne Elisabeth Pouchelon a adressé à M.Malvy pour le Conseil Régional, M.Izard pour le Conseil Général de Haute-Garonne, et M.Cohen pour la Ville de Toulouse et la Communauté Urbaine, une lettre ouverte pour les interpeller sur la situation des campements de roms en bord de Garonne à Toulouse. Elle demande notamment à ces responsables locaux de « prendre leurs responsabilités ». Voici la lettre :

« On ne peut continuer à accepter que des familles soient chassées d’un endroit sans solution ». Les propos définitifs de François Hollande, alors candidat à la Présidence de la République au sujet des campements de roms contrastent terriblement avec les hésitations et les contradictions du gouvernement actuel.

D’un côté, la poursuite, dans le respect des décisions de justice, des expulsions de campements illégaux, telles que les menaient le précédent gouvernement. De l’autre, un appel d’air gigantesque et irresponsable par l’assouplissement du régime transitoire sur les conditions d’emploi de ces populations. Irresponsable non pas parce qu’il ne faudrait pas considérer ces populations avec humanité, mais parce que la France, en agissant ainsi, crée des conditions règlementaires favorables uniques en Europe, concentrant les flux vers notre territoire. Le tout, alors même que notre pays se trouve dans une situation de l’emploi et du logement déjà extrêmement dégradée.

La situation à Toulouse, sur les berges de Garonne, est devenue insoutenable, avant tout pour les riverains qui en subissent les nuisances au quotidien, mais également parce qu’elle heurte l’idée même d’accepter dans notre ville, un tel dénuement, une telle insalubrité, la délinquance et les trafics induits, l’exploitation souvent criminelle des enfants. Cessons l’hypocrisie et l’indignation de façade !

Dans la circulaire du 26 août 2012 qui acte justement cet assouplissement de la réglementation française, le Premier Ministre a demandé la mobilisation des collectivités locales autour des services de l’Etat pour répondre en urgence aux problématiques d’emploi et de logement des Roms. Que chacun, à présent, prenne ses responsabilités !

J’en appelle donc aux principaux responsables des grandes collectivités locales concernées, M.Malvy pour le Conseil Régional, M.Izard pour le Conseil Général de Haute-Garonne, et M.Cohen pour la Ville de Toulouse et la Communauté Urbaine, pour savoir quels moyens ils entendent mobiliser aux côtés de l’Etat pour mettre un terme rapide à cette situation scandaleuse. »

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici