Accueil Dossiers Brèves L’Europe investit plus de 38 millions d’euros dans 341 nouveaux projets en Midi-Pyrénées

L’Europe investit plus de 38 millions d’euros dans 341 nouveaux projets en Midi-Pyrénées

L’Etat, le Conseil régional et l’ensemble des partenaires des programmes européens réunis le jeudi 7 juin 2012 à la Préfecture de région Midi-Pyrénées ont programmé plus de 38 millions d’euros de fonds européens qui bénéficieront à 341 nouveaux projets.

Six exemples de projets soutenus par l’Europe en Midi-Pyrénées

– La construction d’installations de recherche pour Toulouse School of Economics (TSE)

Pour devenir un leader mondial en matière de recherche en économie, l’école d’économie de Toulouse (TSE) construit un nouveau bâtiment pour accueillir les meilleurs chercheurs internationaux. D’une superficie de 11 280 m2, ce bâtiment comprendra notamment 2 auditoriums, plus de 200 bureaux et 9 salles pour l’accueil de colloques et de séminaires.

> Le projet est porté par l’Université des sciences sociales de Toulouse

> Le coût total éligible du projet est de 32 millions d’euros, dont 8 millions d’euros financés par le FEDER, 9 280 000 euros par l’État, 5 500 000 euros par la Communauté Urbaine du Grand Toulouse, 5 000 000 euros par le Conseil général, 4 220 000 euros par le Conseil régional.

– L’espace Clément Ader : campus aéronautique, espace, système embarqués

Le projet Espace Clément Ader vise à centraliser les forces de la recherche dans les domaines de l’aéronautique, l’espace et les systèmes embarqués. Ce nouveau campus d’envergure, avec un ensemble bâti de 13 000 m2, regroupera des équipes pluridisciplinaires et répondra à leurs besoins par la mise à disposition d’équipements scientifiques à la pointe de la technologie.

> Le projet est porté par l’Université de Toulouse, Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur

> Le coût total éligible du projet est de 41,75 millions d’euros, dont 7,7 millions euros financés par le FEDER, 10 millions d’euros par le Conseil régional, 9,8 millions d’euros par l’État, 7,25 millions d’euros par la Communauté Urbaine du Grand Toulouse et 7 millions d’euros par Météo France.

– La formation des salariés

Cinq salariés de l’entreprise de serrurerie et de métallerie Carré en contrat de professionnalisation bénéficient d’une formation en alternance qualifiante de 238 heures. Le groupe de débutants est entièrement formé aux bases du métier d’ouvrier métallier en atelier et disposera ainsi d’un portefeuille de compétences.

> Le projet est porté par l’entreprise Carré (Tournefeuille)

> Le coût total éligible du projet est de 33 791,36 euros, dont 15 206,11 euros financés par le FSE et 18 585,25 par l’entreprise.

– L’accompagnement des jeunes créateurs d’entreprises

La Chambre des métiers et de l’artisanat de Haute-Garonne renforce son dispositif d’accompagnement aux jeunes créateurs d’entreprise par un suivi personnalisé. Les objectifs principaux sont de soutenir le public féminin et les publics les plus fragiles ainsi que d’accroître le nombre d’artisans dans les territoires défavorisés.

> Le projet est porté par la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne

> Le coût total éligible du projet est de 130 159,40 euros, dont 58 571,73 euros financés par le FSE et 71 587,67 euros par la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Haute-Garonne.

– La mise en réseau des établissements de l’enseignement supérieur

L’ambition du projet est de mettre en réseau la communauté « Enseignement Supérieur et Recherche » de l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux avec d’autres établissements de l’enseignement. Cette volonté s’inscrit dans le cadre du projet Aster 5 qui vise à garantir une connexion à l’internet dans de bonnes conditions et la mise en réseau des différentes communautés de l’enseignement, la formation et de la recherche.

> Le projet est porté par l’Ecole Nationale des Mines d’Albi-Carmaux (EMAC)

> Le coût total éligible du projet est de 78 918 euros, dont 39 459 euros financés par le FEDER, 15 784 euros par le Conseil régional et 23 675 par l’Ecole Nationale des Mines d’Albi-Carmaux.

– La préservation du lézard des Pyrénées

Le lézard des Pyrénées, menacé par le réchauffement climatique et l’anthropisation, fait l’objet d’un plan national pour assurer sa préservation. Recueillir des données sur l’évolution des populations, améliorer la connaissance de l’aire de répartition des espèces, identifier des zones d’habitat optimum sont les principaux objectifs de Nature Midi-Pyrénées pour protéger le lézard des Pyrénées.

> Le projet est porté par l’association Nature Midi-Pyrénées

> Le coût total éligible de ce projet est de 17 205 euros, dont 9 818 euros financés par le FEDER, 4 397 euros par le Conseil régional de Midi-Pyrénées et 2 290 euros par l’État.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici