Accueil Dossiers Brèves L'UMP dément sa participation à une manifestation contre le droit de vote des étrangers

L’UMP dément sa participation à une manifestation contre le droit de vote des étrangers

A l’heure où François Hollande souhaite donner le droit de vote aux résidents étrangers, certains, comme les sympathisants du Bloc Identitaire et de l’UMP y voit là un « danger pour le peuple français ».

Mardi, en fin d’après-midi, la place St Etienne a donné lieu à une confrontation entre manifestants du Bloc Identitaire et des militants se revendiquant d’un mouvement « antifascistes ». T-shirts bleu pour les uns floqués par le slogan « Hollande n’est pas mon président » et habits plutôt sombres pour les autres, parfois la tête masquée derrière un foulard, c’est à coup de slogans et de drapeaux que s’est déroulée cette opposition. D’un côté comme de l’autre les manifestants ont su donner de la voix. Au « Toulouse populaire, Toulouse identitaire !  » des sympathisants de droite et d’extrême droite, répondait les « nous sommes tous des enfants d’immigrés. Première, deuxième, troisième génération… » scandé par les militants gauchistes. Ce mouvement ne s’est sans doute pas fait remarqué par cette opposition, mais par l’impressionnant dispositif policier qui avait été mis en place. En effet, les gendarmes mobiles occultaient quasiment la vingtaine de membres du Collectif contre les droits de vote des immigrés, et  un peu moins la cinquantaine de manifestants pro-Hollande.

Démenti de l’UMP sur la présence de militants à cette manifestation :

Contrairement à ce qui a été affirmé dans un article publié dans La Dépêche du Midi édition de Toulouse, daté du mercredi 30 mai 2012, nous démentons formellement que des militants de l’UMP étaient présents à la manifestation qui s’est tenue la veille devant la Préfecture de Haute-Garonne à Toulouse contre le droit de vote des étrangers aux élections locales.

En effet, bien que notre parti soit, sans équivoque aucune, contre le droit de vote des étrangers aux élections locales, l’UMP 31 a refusé de s’associer à cette manifestation. Il n’était effectivement pas question de se joindre à des groupuscules extrémistes. Nous sommes un parti Républicain qui refuse tout amalgame avec l’extrême-droite.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici