Accueil Dossiers Brèves Jacques Loubet : « l'apprentissage souffre d'une image négative »

Jacques Loubet : « l’apprentissage souffre d’une image négative »

La formation par l’apprentissage et l’alternance souffrent d’un problème récurrent, celui d’une méconnaissance de l’ensemble du grand public. Cette formation  a été trop longtemps dévalorisée  et les jeunes  y accédaient trop souvent par défaut. Elle a tout de même évolué   grâce au fait de pouvoir poursuivre des études dans l’enseignement supérieur (BTS, Ingénieur…)

Jacques Loubet, auteur de Prof en CFA : mémoire d’un marginal de l’éducation a envoyé à la rédaction un article sur l’apprentissage. Le voici :

La formation par l’apprentissage et l’alternance souffrent d’un problème récurrent, celui d’une méconnaissance de l’ensemble du grand public. Cette formation  a été trop longtemps dévalorisée  et les jeunes  y accédaient trop souvent par défaut. Elle a tout de même évolué   grâce au fait de pouvoir poursuivre des études dans l’enseignement supérieur (BTS, Ingénieur…)

Mais plus que l’apprentissage, ce sont les métiers manuels traditionnels auxquels  il forme majoritairement qui souffrent d’une image négative. Il parait urgent maintenant (crise oblige) de modifier ces représentations. Ce sont dans les secteurs comme l’hôtellerie, la restauration, les  métiers de bouche, le bâtiment, la vente que les  ruptures de contrat sont les plus nombreuses. Dans certaines entreprises artisanales ou  commerciales, l’apprenti, souvent employé à des taches  de nettoyage avec des horaires parfois supérieurs à la  durée légale du travail est hélas encore une réalité. Pour éviter ces abus une augmentation du nombre d’inspecteurs chargés de l’apprentissage dans les départements serait  d’une nécessité urgente, tout comme  la mise en place et la réactivation de  la commission départementale de délivrance des agréments (au x employeurs), commission supprimée il y a une quinzaine d’années (au profit d’une simple habilitation,  un engagement du maitre d’apprentissage à former un apprenti.

Concernant  les centre de formation d’apprentis CFA et leur personnel enseignant qui partagent avec les maitres d’apprentissage  la responsabilité de l’enseignement du référentiel de formation correspondant au diplôme préparé, ceux-ci ont effectué des efforts pour mettre la qualité de la formation au cœur du  système( visites régulières aux entreprises, charte qualité, adéquation emploi-formation pour les ouvertures de sections, niveau de qualification des enseignants égal ou supérieur à celui des enseignants de LP  etc…).

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici