Accueil Dossiers Brèves Fermeture dimanche des hébergements hivernaux mis à disposition par la préfecture de Midi-Pyrénées

Fermeture dimanche des hébergements hivernaux mis à disposition par la préfecture de Midi-Pyrénées

Henri-Michel Comet, préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne, a réuni le 28 mars les partenaires concernés par la mobilisation de logements en faveur des plus démunis.

Les capacités d’accueil dans les hébergements sont  augmentées par l’Etat en période hivernale. Celle-ci court du début du mois de novembre à la fin du mois de mars. C’est ainsi qu’en sus des 3347 places ouvertes à l’année (hors nuitées d’hôtel), 40 places ont été mobilisées à Muret et 25 places pour des personnes en grande précarité à Toulouse.

Ce dispositif particulier qui est une mise à l’abri pendant la saison froide, prend fin le 31 mars. Pour permettre à chacun de prendre des dispositions en conséquence, une sortie progressive du dispositif est décidée.

Les familles hébergées à Muret seront relogées en d’autres lieux avant le 31 mars. La structure pourra donc fermer à cette date.

Les personnes accueillies dans la structure à Toulouse relèvent d’avantage de l’hébergement d’urgence. La réalisation des conventions de relogement conclues entre le préfet et les bailleurs sociaux est accélérée. Ainsi 20 personnes ou familles sortant d’hébergement ont d’ores et déjà reçu une proposition de logement à titre exceptionnel au cours du mois de mars. Les services de l’Etat s’emploieront à poursuivre le mouvement par un suivi précis des propositions qu’ils soumettront aux bailleurs. Les places ainsi libérées seront offertes aux personnes nécessitant  un hébergement d’urgence, dont les plus démunies que la structure de Toulouse prend actuellement en charge.

Une autre structure, expérimentale et financée par  l’Etat et les collectivités locales, est également susceptible de mettre à l’abri certains membres de ce public précaire. La mise en œuvre de ces dispositions nécessitant quelques semaines, il a été décidé de maintenir ouverte la Halte de nuit de Toulouse pendant le mois d’avril. Elle n’a pas vocation à perdurer au-delà de cette date.

Les orientations des demandes d’hébergement sont prises en charge par le SIAO – service intégré d’accueil et d’orientation – mis en place depuis septembre en Haute-Garonne. Ce service doit permettre aux personnes sans logis durable d’être hébergées dans des structures qui répondent à leurs besoins ou d’être relogées.

Le contingent préfectoral a permis de reloger 1748 ménages prioritaires en 2011. Parmi ceux-ci 447 sortaient de l’hébergement d’urgence et d’insertion. Ainsi, si le SIAO parvient à faire fonctionner la chaîne allant de l’hébergement au logement, les besoins des personnes sans abri pourront être satisfaits.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici