Accueil Dossiers Brèves Léguevin. Un militant du Front de Gauche verbalisé pour avoir tracté

Léguevin. Un militant du Front de Gauche verbalisé pour avoir tracté

Une quinzaine de militants et sympathisants du Front de gauche étaient présents ce dimanche sur le marché de Léguevin, pour diffuser l’information d’un grand meeting avec Jean-Luc Mélenchon, le 5 avril place du Capitole. « Le maire (UMP) de la commune, Stéphane Mirc, a fait appel à la police municipale puis à la gendarmerie de Léguevin, pour nous en empêcher. Nous avons même eu le droit à une patrouille de la gendarmerie mobile » dénoncent les militants.

« Un jeune militant a été verbalisé par les gendarmes, en vertu d’un arrêté municipal de 2011 interdisant la diffusion de « tout imprimé » dans l’enceinte du marché. Le Conseil municipal de Léguevin peut considérer l’information politique et l’éducation populaire comme nuisibles pour ses administrés, mais voter un arrêté allant dans ce sens est un acte fort juridiquement et symboliquement » font remarquer les contrevenants.

Le militant du Front de gauche contestera le procès-verbal et saisira dans les prochains jours le Tribunal administratif pour demander l’annulation de cet arrêté liberticide. « La liberté d’expression est protégée par la Constitution de la République française, et ce n’est pas un petit arrêté municipal d’un petit maire de droite qui y contreviendra. » concluent les membres du parti de Jean-Luc Mélenchon.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici