Accueil Dossiers Brèves Pollution : Toulouse toujours victime de particules en suspension

Pollution : Toulouse toujours victime de particules en suspension

Sur Toulouse, l’ORAMIP a enregistré une concentration en particules en suspension supérieure à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) en moyenne sur 24 heures. Les concentrations moyennes mesurées s’élèvent, ce jour à 8h, à 58,3 µg/m3.

La cause principale de cette pollution est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une atmosphère très stable et d’un vent faible. Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou peuvent être d’origine naturelle.

Les conditions météorologiques actuelles n’ont pas favorisé la dispersion de ces particules en suspension accumulées dans l’atmosphère depuis plusieurs jours. L’ORAMIP prévoit une amélioration de la situation en cours de journée du 02 mars 2012 avec un vent plus actif et des températures douces. Une dégradation météorologique marquera une très nette amélioration de la qualité de l’air au cours de la journée du samedi 03 mars 2012.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici