Accueil Dossiers Brèves Martin Malvy inaugure les nouveaux locaux de Midi-Pyrénées Europe à Bruxelles

Martin Malvy inaugure les nouveaux locaux de Midi-Pyrénées Europe à Bruxelles

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a inauguré ce mardi 7 février 2012 à Bruxelles les nouveaux locaux de la Représentation Midi-Pyrénées Europe, aux côtés notamment de Didier Cujives, président de Midi-Pyrénées Europe, de Gérard Onesta, vice-président en charge des questions européennes, des représentants des collectivités membres de l’Association et de plusieurs députés européens du Sud-Ouest.

L’Association Midi-Pyrénées Europe regroupe la Région Midi-Pyrénées, le Grand Toulouse et le Conseils généraux de l’Ariège, du Gers, du Lot, des Hautes-Pyrénées, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. Au contact quotidien des acteurs des institutions européennes, elle assure une veille informative sur les politiques communautaires, elle apporte une aide au montage des dossiers à la demande de ses membres – 268 dossiers traités en 2011 – et assure la représentation des collectivités de Midi-Pyrénées à Bruxelles. « Cette représentation témoigne de la volonté de Midi-Pyrénées d’être de plain pied avec les institutions européennes, a estimé mardi Martin Malvy. Un de ses rôles les plus précieux, c’est d’alerter les acteurs économiques et institutionnels régionaux avant qu’une information ne soit officielle. C’est ensuite à nous de nous en emparer au bénéfice du territoire et de ses habitants ».

A l’occasion de ce déplacement à Bruxelles, Martin Malvy a par ailleurs mené une délégation midi-pyrénéenne dans quatre rendez-vous destinés à promouvoir les intérêts régionaux auprès de la Commission européenne. Le président de la Région a ainsi fait part à Georg Hausler, chef de cabinet du commissaire à l’Agriculture, des inquiétudes soulevées en Midi-Pyrénées par les conséquences de la réforme de la Politique agricole commune (PAC). Il a notamment présenté les difficultés des revenus des agriculteurs et la faiblesse du nombre des nouvelles installations et a fait part des inquiétudes sur la réduction drastique du zonage éligible aux aides européennes en territoires défavorisés. D’après la commission européenne, l’Etat disposerait de marges de manœuvre pour élargir ce zonage.

Il a ensuite plaidé auprès de Désirée Oen, responsable des Réseaux de transports européens (RTE) au cabinet de Siim Kallas, commissaire aux Transports, en faveur de la confirmation de l’inscription de la ligne Bordeaux-Toulouse-Narbonne dans le réseau européen à grande vitesse, rappelant qu’elle constitue une liaison essentielle entre la France et la péninsule ibérique, via Hendaye et plus tard, via Narbonne et Barcelone. La Commission européenne a confirmé sans réserve le financement de Bordeaux-Toulouse dont le budget doit être approuvé par les Etats.

Martin Malvy a également rappelé à son interlocuteur les enjeux de la création d’une Traversée ferroviaire centrale des Pyrénées (TCP) pour laquelle la commission a rappelé que ce projet reste parmi les projets prioritaires à l’horizon 2050. La commission s’est par ailleurs dite prête à étudier le dossier des platanes du Canal du Midi.

Le troisième rendez-vous a été consacré aux fonds de cohésion FEDER et FSE et à leur programmation sur la prochaine période, 2014-2020. Martin Malvy a notamment insisté auprès du commissaire Januz Lewandowski, en charge du Budget, sur la place qui devra être réservée dans cette programmation au programme spatial GMES. Il a également souligné que « la gestion directe des fonds européens par une institution décentralisée comme la Région – à titre d’exemple l’intégralité de l’aide européenne aux PME passe désormais par nous – fait partie de la démocratisation nécessaire des politiques de l’Union ».

Enfin, le président de la Région Midi-Pyrénées a remis au commissaire Michel Barnier, en charge du marché intérieur, un memorandum adopté par les élus régionaux pour défendre la spécificité des services publics français.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici