Accueil Dossiers Brèves Les associations dénoncent la fin du plan grand froid à Toulouse

Les associations dénoncent la fin du plan grand froid à Toulouse

Le plan grand froid a été levé dans la nuit du 18 au 19 janvier, par la préfecture. A Toulouse, cela signifie 70 places d’hébergement d’urgence en moins.

Dès que les températures remontent, le plan grand froid, enclenché depuis le 13 janvier, est annulé. A Toulouse, le collectif inter-associatif et la Fnars, Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale, dénoncent « la gestion de l’hébergement d’urgence par le thermomètre ». La nuit dernière, 160 personnes ont été refusées par le 115, faute de moyens suffisants.

L’accès aux 70 places est supprimé automatiquement à partir d’une certaine température alors qu’elles existent toujours. Le collectif s’inquiète également du sort d’une dizaine de familles logées à l’hôtel la nuit du 18 janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici