Accueil Dossiers Brèves Interdiction d'une réunion publique du NPA 31 pour troubles à l’ordre public

Interdiction d’une réunion publique du NPA 31 pour troubles à l’ordre public

hôtel de ville de ToulouseLe 11 mars dernier, Le NPA 31 a adressé à la Ville de Toulouse une demande de réservation de la salle municipale Barcelone, afin d’organiser une réunion publique ce soir, avec pour objet la tournée française de Farid Esack, professeur à l’Université de Johannesbourg.

Cette demande a été acceptée le 18 mars par la Municipalité, conformément à une délibération du Conseil municipal.

Mais, selon plusieurs informations, la Ville de Toulouse a ensuite appris que cette réunion serait co-organisée avec l’association Boycott – Désinvestissement – Sanctions (BDS France), dont plusieurs membres ont subi des condamnations pour discriminations et incitation à la haine raciale.

La Ville de Toulouse a donc demandé aux organisateurs de lui faire savoir avant ce matin 10h si ces éléments étaient avérés et si l’action de cette association serait promue à l’occasion de cette réunion. Une telle réunion suscite en effet des appels à manifester contre elle.

En l’absence de réponse dans les délais impartis, le Maire s’est vu dans l’obligation d’exercer son pouvoir de police administrative générale (article L. 2122-24 du CGCT) en interdisant la réunion pour risque de troubles à l’ordre public.

«Au vu du contexte, je ne peux tolérer qu’une réunion publique risquant de prôner la discrimination à l’égard de personnes de confession juive et produits commerciaux associés à la religion juive et à l’Etat d’Israël se tienne à Toulouse, dans une salle municipale» a précisé Jean-Luc Moudenc.

communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici