Accueil Dossiers Brèves Science Po Toulouse : Moudenc répond à Malvy

Science Po Toulouse : Moudenc répond à Malvy

Ce jeudi, les étudiants de l’Institut d’études politiques (IEP) se rassembleront devant le Rectorat pour protester contre les coupes budgétaires et l’augmentation des frais de scolarité.Jeudi 17 juillet, Martin Malvy, s’est ému dans une lettre ouverte, adressée à Jean-Luc Moudenc, d’avoir appris « par un simple communiqué de presse, l’abandon du projet d’installation de l’IEP quai Saint Pierre » et a appelé le maire de à « régler au plus tôt la question du relogement définitif de l’IEP, de ses enseignants et étudiants dont l’inconfort est reconnu par tous ». Une lettre à laquelle Jean-Luc Moudenc a répondu vendredi.

 

Dans une lettre ouverte, l’actuel maire de Toulouse débute en s’étonnant d’avoir reçu la lettre du président de la Région Midi-Pyrénées que quelques heures après l’avoir lu dans un quotidien régional. Par la suite, Jean-Luc Moudenc, rappelé à l’ordre par Martin Malvy qui a souligné dans sa lettre qui « l’IEP ne peut continuer à fonctionner dans les locaux actuels où il n’est pas autorisé par la commission de sécurité à demeurer au-delà de septembre 2016 », explique que « c’est bien la raison pour laquelle je ne me suis pas contenté de donner un avis défavorable au projet initial, mais j’ai voulu explorer des solutions alternatives, tant à titre provisoire qu’à titre définitif ».

Enfin, le Maire de Toulouse demande à Martin Malvy de « confirmer la part de la Région à ce projet de développement universitaire » et termine ironiquement en notant que président de la Région Midi-Pyrénées ne souhaitait pas « majorer cet engagement au moment même ou je manifeste ma volonté de majorer celui de la communauté urbaine ».

Guillaume Truilhé avec communiqués

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

3 Commentaires

  1. Le président Martin Malvy commence à être très fatigué, il freine des quatre fers sur chaque dossier et n’arrive plus à positiver quoi que ce soit ! On perd du temps, de l’énergie et de l’argent avec cette vieille gauche !

  2. “termine ironiquement en notant que président de la Région Midi-Pyrénées ne souhaitait pas « majorer cet engagement au moment même ou je manifeste ma volonté de majorer celui de la communauté urbaine “

    Tout le monde n’est pas obligé de payer les surcoûts générés par les promesses électorales du maire

  3. Nous avons bien du payer les délires de l’ex maire et Dieu sait qu’il a trouvé une situation saine en arrivant et laissé des dettes en partant ! C’est la gauche…!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici