Accueil Dossiers Brèves Mise en service d’un radar vitesse moyenne entre Merville et Grenade

Mise en service d’un radar vitesse moyenne entre Merville et Grenade

Deux radars piège recensés du coté de ToulouseSi le nombre de tués sur la route a continué de baisser en 2013 et sur les premiers mois de 2014 dans le département de la Haute-Garonne, avec notamment une diminution de 6 % par rapport à 2012 (50 tués en 2012, 47 tués en 2013), le nombre d’accidents et de blessés augmentent en ce début d’année. « L’effort porté sur la sécurité routière doit être maintenu pour sauver des vies ». Dans ce but, un radar tronçon a été positionné sur la RD2, entre Merville et Grenade.

 

Le principe : Le radar-tronçon contrôle la vitesse moyenne pratiquée par les usagers sur une portion de route pouvant aller jusqu’à plusieurs kilomètres (de 1 à 20 km), entre deux points, afin d’inciter les usagers à adopter une conduite responsable tout au long de leur trajet.

Le lieu de l’infraction est le point de contrôle de sortie. A chaque point de contrôle (en entrée et en sortie de la section contrôlée), une caméra vidéo, associée à un lecteur automatique de plaque, prend un cliché de chaque véhicule et relève sa plaque et son heure de passage. Au point de sortie, une unité de traitement calcule, sur la base de ces informations pour chaque véhicule, la vitesse moyenne pratiquée sur la section.

 

Une section de la RD2 va être équipée de ce dispositif

Le radar tronçon a été positionné sur la RD2, entre Merville et Grenade. Sur cette partie de route, 11 accidents corporels sont recensés entre l’année 2007 et 2011, faisant 1 tué, 8 blessés graves et 14 blessés légers. Le radar installé a satisfait les exigences des tests de mise en service, ce qui permet de le mettre en service à partir de ce lundi.

Le premier radar de ce type a été installé le 14 mars 2014 sur l’A66 entre Gibel et Nailloux.

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici