Accueil Dossiers Brèves Midi-Pyrénées : L'Etat ordonne la destruction de parcelles de maïs OGM

Midi-Pyrénées : L’Etat ordonne la destruction de parcelles de maïs OGM

ogmLes inspections et les prélèvements réalisés par le service régional de contrôle du ministère en charge de l’agriculture ont confirmé la mise en culture de maïs génétiquement modifié MON810 par deux agriculteurs en Midi-Pyrénées. Ces cultures ne respectent pas l’arrêté du 14 avril 2014 interdisant la culture du maïs génétiquement modifié MON810.

 

Par ailleurs, le conseil constitutionnel a confirmé le 28 mai 2014 la constitutionnalité de la proposition de loi relative à l’interdiction de la mise en culture des variétés de maïs génétiquement modifié, adoptée le 14 avril 2014 par l’assemblée nationale et le 5 mai 2014 par le Sénat.

Le ministère en charge de l’agriculture a donc ordonné aux exploitants la destruction des parcelles de maïs MON810, ainsi que le prévoit la réglementation, en raison des risques pour l’environnement ayant motivé l’arrêté d’interdiction et pour éviter tout risque de dissémination.

Pour les parcelles concernées en Haute-Garonne, l’agriculteur a procédé hier matin à la destruction chimique du maïs génétiquement modifié non autorisé. Ces parcelles concernées feront l’objet d’un suivi particulier pour s’assurer de l’absence de repousses. Un autre agriculteur ayant des parcelles dans le Tarn-et-Garonne et le Gers est concerné par la même procédure.

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici