Accueil Dossiers Brèves Toulouse : Un pic de pollution à prévoir ce mardi

Toulouse : Un pic de pollution à prévoir ce mardi

Prises d'échantillons d'air station Berthelot, ToulouseSur le département de la Haute-Garonne, l’ORAMIP prévoit une concentration en particules en suspension (PM10) supérieure à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) pour la journée du 18 mars 2014.

 

Conformément à l’arrêté préfectoral du 12 octobre 2012, le préfet de Haute-Garonne maintient la procédure d’information et de recommandation du public. Une amélioration est prévue en cours de journée, ne justifiant pas le passage en niveau d’alerte. La procédure d’information du public est maintenue, et les recommandations visant à réduire la pollution restent de mise.

La cause principale de cette pollution est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une atmosphère très stable et d’un vent faible. Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou peuvent être d’origine naturelle.

Depuis samedi soir, un épisode de pollution aux particules en suspension (PM10) touche le département de la Haute-Garonne. Malgré une légère diminution dans la nuit de dimanche à lundi, les conditions météorologiques ont été défavorables tout au long de la journée de lundi ce qui a favorisé l’accumulation des émissions polluantes au voisinage du sol. Le vent, encore très peu actif durant la nuit, ne devrait pas faire diminuer les concentrations de particules en suspension.

La situation devrait évoluer favorablement avec l’arrivée d’un vent d’ouest en milieu de matinée. Ce vent devrait permettre de disperser les polluants accumulés au voisinage du sol et ainsi faire diminuer les concentrations.

 

Recommandations sanitaires

Les adultes et enfants avec des problèmes cardiaques ou pulmonaires devraient envisager de réduire les activités physiques et sportives intenses. Ils doivent respecter leur traitement médical en cours et consulter leur médecin en cas de difficulté respiratoire inhabituelle. Il est également recommandé de veiller à ne pas aggraver les effets de la pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de solvants ou de peinture sans protection appropriée, et surtout par la fumée de tabac. L’aération des locaux doit être maintenue.

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici