Accueil Dossiers Brèves Marc Sztulman : « la droite toulousaine est bien orpheline… »

Marc Sztulman : « la droite toulousaine est bien orpheline… »

Suite aux propos tenus vendredi dernier par Jean-Luc Moudenc sur le maire sortant le qualifiant d’« arrogant et de pétochard », le colistier de Pierre Cohen, Marc Sztulman, lui répond au travers d’une lettre ouverte. La voici :

« Monsieur le Président de l’UMP 31

‘Ma campagne de second tour ne sera pas très à droite, à la recherche des voix du FN. Je parfois libertaire et à laquelle l’autoritarisme du maire sortant ne convient pas. Le rassemblement que je propose, dans le respect de tous, lui conviendra davantage’, Jean-Luc Moudenc, La voix du Midi

Monsieur le Député, il y a quelques semaines, l’un de vos anciens adjoints a été exclu de l’UMP. Ce dernier avait annoncé qu’il voterait à gauche… Vous devez donc vous estimer chanceux que Jean-François Copé soit très occupé en ce moment ! Monsieur le Député, vous vous réclamez de la gauche libertaire, et cela surprend de la part d’un responsable politique de droite, UMP de la première heure et président local de cette formation politique. Pourtant, Monsieur le Député, je crains que la sincérité ne m’impose de vous décevoir : vous n’êtes ni de gauche, ni libertaire…

Non, Monsieur le Député, vous n’êtes pas de gauche. Vous êtes, et je le respecte, un très bon représentant de la droite. Si vous aviez été de gauche, et ce ne sont que quelques exemples, vous n’auriez jamais défilé contre les droits d’autrui. Vous auriez voté la loi sur l’égalité entre hommes et femmes. Enfin, vous cesseriez les injures personnelles pour présenter des éléments de projet…

Non, Monsieur le Député, vous n’êtes pas libertaire. Là aussi, deux exemples valent mieux que de grands discours : concernant la vidéosurveillance, vous renoncez à toute approche pragmatique au profit d’une politique dogmatique inefficace et liberticide. Quand vous essayez de choisir discrétionnairement vos contradicteurs pour débattre, vous niez justement l’existence de cette gauche plurielle que vous prétendez respecter…

Non, Monsieur le Député, vous ne proposez aucun rassemblement au-delà de votre famille politique. Vous vous servez de la société civile comme d’un masque derrière lequel se trouvent des militants politiques, qu’ils soient élus dans d’autres communes, grands penseurs ou exécutants de vos dogmes depuis 1984. D’ailleurs, n’est-ce-pas ironique que vous parliez du respect de tous ou du pluralisme quand vous avez organisé votre quasi-monopole à droite ? Et que vous rudoyez une de vos anciennes adjointes qui n’a, pour son malheur, jamais cédé à vos diktats ?

Voilà maintenant la droite toulousaine bien orpheline… À défaut d’un nouvel élan, son champion s’entraîne au grand écart idéologique ! Peu importe votre présidence de l’UMP 31, peu importe l’étiquette que vous portez, la seule chose qui semble vous animer, c’est l’esprit de revanche. Quitte à trahir ceux qui vous ont soutenu, du simple militant de la droite au président national de l’UMP.

Les étiquettes politiques ne se décrètent pas, elles s’exposent à l’épreuve. Ce qui transpire de votre positionnement, c’est que la victoire vaut mieux que les valeurs. Alors, Monsieur le Député, votre aptitude au grand écart est sans aucun doute une qualité sportive, mais ne représente pas – vous en conviendrez – un idéal politique…

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de l’UMP 31, l’expression de mes sentiments distingués. »

 

Communiqué de presse

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici