Accueil Dossiers Brèves Municipales 2014. L’absence d’Elisabeth Belaubre dans le sondage est « une faute de Démocratie »

Municipales 2014. L’absence d’Elisabeth Belaubre dans le sondage est « une faute de Démocratie »

Elisabeth Belaubre, troisième adjointe de la municipalité de Pierre Cohen a annoncé fin décembre sa candidature à la mairie de Toulouse. Ce lundi, un sondage BVA pour le quotidien Aujourd’hui en France et France Inter a confirmé l’avantage de Pierre Cohen sur son adversaire Jean-Luc Moudenc. A coté des deux poids lourds, l’institut a pris la liberté de proposer une hypothètique  d’une liste d’extrème gauche pas encore déclarée alors qu’Elisabeth Belaubre, candidate depuis fin décembre, a été oublié.

 

Réalisée du 7 au 9 janvier par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de 612 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population de Toulouse (quotas par sexe, âge et profession du chef de famille), ce sondage « oublie une liste officiellement déclarée depuis le 20 décembre, celle que je conduis moi-même », dénonce Elisabeth Belaubre, candidate du Rassemblement Citoyen. « Cela qui signifie que les six-cents et quelques citoyens interrogés se sont entendu dire, en toute confiance, qu’il y avait sept listes déclarées sur Toulouse. Alors qu’il y en a huit. C’est un mensonge par omission, adressé à un grand nombre d’électeurs, donc une forme de propagande électorale contre la liste que je conduis ».

« Erreur par incompétence, intox, censure, mépris … ? Choisissez. Mais dans tous les cas, une faute de Démocratie. La liste que je présente est là pour dire, éclairée par mon expérience de troisième adjointe à la Mairie de Toulouse, ce que personne ne dit : les dérives financières sur trop de dossiers, les choix absurdes voire nuisibles aux citoyens, motivés par de stupides rivalités de partis ou de personnes, l’arbitraire totalitaire du maire qui ne reconnaît la pluralité qu’au moment des élections, et marche dessus le reste du temps (avec malheureusement l’accord contrit des partenaires, peu rebelles il est vrai), et l’inertie, et le confort des habitudes… », écrit Elisabeth Belaubre dans un communiqué.

 

Guillaume Truilhé avec communiqué

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici