Accueil Articles Une Municipales 2014 : Pour Pierre Cohen, « l’enjeu principal sera de mobiliser l’électorat »

Municipales 2014 : Pour Pierre Cohen, « l’enjeu principal sera de mobiliser l’électorat »

maire de Toulouse Pierre Cohen rentrée politique.C’est en tant que maire de Toulouse et non en tant que candidat PS aux prochaines élections municipales que Pierre Cohen faisait ce jeudi sa rentrée politique. L’occasion pour lui de valoriser son action à la tête de la ville rose depuis plus de cinq ans sans oublier d’adresser quelques piques à son principal adversaire.

 

Désigné officiellement candidat par les militants socialistes que le 10 octobre prochain, c’est dans le costume du maire de Toulouse que s’est présenté Pierre Cohen devant les journalistes. « Nous sommes dans un contexte de crise économique nationale, mais Toulouse s’en sort bien, notamment grâce à l’aéronautique » débute le maire sortant. A moins de sept mois de l’échéance électorale, c’est donc la « positive attitude » qu’a décidé d’adopter Pierre Cohen. « Depuis 5 ans nous avons fait beaucoup de choses et 2013 est l’année des explications. Notre projet à du sens et s’inscrit dans l’avenir » martèle le futur candidat PS à la mairie de Toulouse qui énumère ses réussites. « Nous avons fait preuve de volontarisme sur le logement (20% logements sociaux), nous avons mis la priorité sur les écoles et les crèches et les différents travaux engagés permettent un meilleur partage de l’espace public » s’enthousiasme Pierre Cohen qui termine en citant une étude de l’UNEF qui fait de Toulouse « la ville la moins chère pour les jeunes ».

 

Les transports : « offrir une alternative crédible à la voiture »

Comme en 2008, le thème de la mobilité devrait prendre une part importante dans la campagne qui se profile. Il y a deux jours, le candidat UMP Jean Luc Moudenc accusait le maire sortant d’« être contre la voiture », ce dernier lui a répondu du tac au tac. « Dans notre PDU (plan de déplacement urbain), la part de la voiture est de 73%. Mon opposant  souhaite relancer les études pour une seconde rocade, je rappelle que c’est Jean-Louis Borloo qui a mis fin au projet en 2008. Nous, nous voulons couvrir le territoire de transports en communs pour offrir une alternative crédible à la voiture » indique le maire de Toulouse qui annonce l’ouverture du tram Garonne pour le 20 décembre. Un cadeau de Noël avant l’heure pour un maire que se sera mué en candidat.

 

Pierre Cohen règle ses comptes

Contrairement à ses adversaires (à droite) qui ont officiellement lancé leur campagne, Ce n’est qu’en décembre que l’on pourra commencer a évoqué les idées du maire/candidat. Un calendrier qui ne l’empêche toutefois pas de répondre sans détours aux questions sur ses adversaires ou ses partenaires. Pierre Cohen, qui avoue que « face au contexte national, l’enjeu principal sera de mobiliser l’électorat », se dit confiant quant à un accord avec le PRG et le MRC, réduit le Front de Gauche à une petite liste d’extrême gauche en rappelant que les communistes ont la volonté de « travailler avec nous », et tend la main aux Verts qui ont « un bilan commun à part le parc des expositions où ils se sont opposés ». « Je ferais l’essentiel pour retrouver la configuration de 2008 » termine-t-il.

Du coté de ses adversaires, c’est Jean Luc Moudenc qui est visé. Répondant à la phrase du candidat UMP « De Veyrac est l’auxiliaire de Cohen », ce dernier souligne l’ « état d’esprit » de son adversaire qui ne « sait pas trouver des compromis ». « Si on n’est pas avec lui, on est obligatoirement contre » explique le maire sortant qui se dit inquiet face à une personne qui n’ « a pas eu de complexes à soutenir la tendance dure de l’UMP ».  Et dire que Pierre Cohen n’est pas encore en campagne…

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

2 Commentaires

  1. “L’enjeu principal sera de mobiliser l’électorat”…voilà une belle lapalissade, monsieur Pierre Cohen, qui ferait rougir monsieur de La Palice en personne.
    Vous auriez pu dire aussi “dans une élection, l’important c’est le vote”…etc.

    Votre enjeu principal, monsieur Cohen, sera à mon avis, et une majorité de français pensent sans doute comme moi (70% ne font plus confiance à Hollande), de tenter de faire oublier les mensonges, les fausses promesses les impôts à tout va de François Hollande, d’une part, l’insécurité générée par l’inaptitude de son gouvernement, d’autre part, et sur le plan local enfin, l’augmentation des impôts locaux qui ne sont plus supportables.

  2. S’il s’exprime en tant que maire c’est en effet un discours creux.
    Mais en tant que candidat, dans une ville qui a voté massivement Hollande au 2ème tour en 2012, le gros risque du PS est une abstention sanction , comme ce qui s’est passé en Espagne ces dernières années.
    Je pense donc que pour P Cohen la mobilisation de l’électorat PS et surtout des réserves du 2ème tour sera un élément central qui déterminera le résultat final, au moins autant voire plus que la présence du FN au 2ème tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici