Accueil Articles Une Agenda : Ce qui ne faut pas rater ce week-end à Toulouse

Agenda : Ce qui ne faut pas rater ce week-end à Toulouse

Avec la chaleur de ces derniers jours, les brumisateurs de Toulouse Plages ils étaient pris d'assauts. Ce week-end, à Toulouse, place à la détente et aux sorties estivales. Parce que la Ville rose est une ville culturelle, Toulouse infos est allé dénicher expositions, concerts et spectacles qui occuperont votre fin de semaine.

 

Vous ne faites pas parti des heureux vacanciers qui vont peupler dès ce week-end les plages françaises ? Ne vous inquiétez pas, le soleil est également à Toulouse et les activités également. Et pour commencer ce week-end, nous vous proposons trois expositions au choix.

Le musée Paul Dupuy, aux Carmes, propose aux Toulousains de découvrir l’artiste éclectique qu’était Jean Cocteau. L’exposition « Le théâtre de Jean Cocteau » relate sa grande passion pour le théâtre à travers un ensemble de manuscrits, autographes, correspondances, éditions originales, photographies et dessins.

Pour vous remettre de vos émotions, quand le soleil sera au zénith, allez boire un verre au bar Le Sylène. Vous pourrez en profiter pour découvrir le travail audacieux de Lily. A la croisée de la peinture traditionnelle, des couleurs et de la nature, l’artiste propose des aquarelles sur différents thèmes comme la ville, les voyages, les symboles de notre société de notre patrimoine.

A l’heure du déjeuner, quoi de mieux pour les plus jeunes accompagnés de leurs parents que de passer par le Muséum de Toulouse pour  l’exposition « Bon appétit ». La manifestation présente l’alimentation aux adolescents et à leurs parents, de manière festive, ludique et pédagogique. Par des jeux, des activités collectives ou des vidéos, l’exposition répond aux questions fréquentes que se posent petits et grands. Les « Pourquoi mangeons-nous ? » et les « Pourquoi nous n’avons pas tous les mêmes goûts ? » trouveront enfin des réponses !

Pour passer un après-midi détente, vous pourrez assister dès 14h à la grande parade de jonglerie organisée dans le cadre de la 36e Convention de Jonglerie Européenne qui se déroule depuis une semaine dans la zone verte des Argoulets. A 16h,  les jeux de la jongle envahiront la place du Capitole rassemblant pendant plus de 2 heures tous les pratiquants de toutes les disciplines de la jonglerie désireux de s’affronter dans le cadre de compétitions telles que l’endurance à 5 balles, l’endurance à 5 massues, l’endurance à 3 diabolos aériens, le concours d’équilibre de massue, le passing le plus long, le gladiator, etc.

On continue ce samedi en musique en se laissant bercer par l’été. Dans le cadre du festival Toulouse d’été,  le Bar l’Impro donne carte blanche à Thomas Kretzschmar à partir de 19h. Pour se remettre de vos émotions, ne manquez le film Un tramway nommé Désir diffusé à 22h et en plein dans la cour de la Cinémathèque de Toulouse, rue du Taur. Dans la douceur des nuits d’été, on sort les chaises longues, le projecteur et l’écran et on se détend.

 

Dimanche : Soleil, expos et farniente

Dès 10h, le Festival Toulouse d’été vous propose une balade ludique, musicale et insolite. Les Toulousains pourront flâner dans les rues de la ville à la découverte d’un musicien en haut d’une tour médiévale ou encore d’un duo électro dans un hôtel particulier.

Pour vous divertir,  les Jardins du Muséum, à proximité de Borderouge, mettent à disposition un fourmillement de formes, de floraisons et de végétations. Idéal pour flâner au cœur d’un jardin de senteurs, de couleurs et de saveurs issues du monde entier. Entre jeux, ateliers, et visites, les grands et les moins grands découvriront la nature tout en s’amusant.

Parce qu’il n’est jamais trop tard pour découvrir un artiste, le Château d’Eau à Toulouse rend hommage à Arthur Tress à travers « Transréalités », une exposition et un reportage. De ses images documentaires de jeunesse aux compositions étranges et surréalistes qui ont fait sa réputation, ce projet donne un éclairage singulier sur une œuvre subversive que les toulousains apprécieront à sa juste valeur.

Pour clore la soirée en beauté, à 21h, le café théâtre des Minimes accueille la pièce « Pas de panique, c’est la police » où vous allez adorer détester des policiers pas comme les autres. Glandeurs et cyniques, ils sont aussi incompétents que drôle ! Cette comédie policière délirante mettra vos zygomatiques à toute épreuve.

En attendant lundi, Toulouse Infos vous souhaite un excellent week-end tout en vous rappelant que si vous ne pouvez pas partir à la plage, Toulouse en a mis une en place pour vous… Il y a moins de vague mais beaucoup plus d’activités…gratuites.

 

Article d’Alexandre Blenzar

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici