Accueil Articles Une Pendant deux jours, la mêlée toulousaine est Numérique

Pendant deux jours, la mêlée toulousaine est Numérique

Mêlée numérique 2012La 17ème édition de la Mêlée numérique ouvre ses portes ce mercredi au centre de congrès Diagora Labège. Pendant deux jours, l’’association La Mêlée propose des événements, table-ronde, débats et démonstrations autour des nouvelles technologies de l’information et de la communication. L’événement, qui attend plus de 3000 visiteurs, 100 conférences, et 150 exposants, est l’occasion de développer les relations socio-économiques dans le secteur et de mieux comprendre la révolution digitale qui bouleverse la manière d’interagir et de percevoir le monde de l’entreprise.

 

La Mêlée est une association toulousaine qui existe depuis 13 ans. Elle s’est développée dans l’idée de « fédérer les différents acteurs du numérique sur la région Midi-Pyrénées » raconte Gwendoline Legrand, membre de l’association et responsable de la communication. « L’objectif était de créer une synergie entre les fournisseurs de technologies et les utilisateurs afin de créer de nouvelles opportunités ». Ainsi, le projet a permis l’émergence de « La Cantine numérique » en octobre dernier, lieu de « coworking, porteurs de projets et de liens socioprofessionnels » ainsi que de « rencontres », avec l’organisation d’événements autour du numérique. « Nous sommes la seconde région française en terme d’emplois et de sociétés dans le secteur » rappelle-t-elle.

Cette 17ème édition de la Mêlée numérique est donc un tremplin pour « l’innovation des nouvelles technologies » et le partage des connaissances. « La particularité de cette année réside dans le nombre d’intervenants de renommé nationale » tels que le vice président d’Amazon, ou encore le directeur du Conseil National du numérique. Mais il y aura aussi l’arrivée du « village de start-up ». Une trentaine de jeunes entreprises innovantes de la région présenteront des démonstrations et des animations afin de faire découvrir leurs idées.

 

Trophées de l’économie numérique : « un coup de starter »

L’année dernière c’est la société Phonitive qui a gagné le premier prix en présentant leur vidéo tactile interactive. « C’est un processus qui permet de modifier une vidéo en terme de contenu, comme rajouter un objet ou modifier une couleur sur une vidéo qui existe déjà » explique Guillaume Lemoine, gérant et directeur technique de la start-up. Selon lui, une telle récompense a été « un coup de starter » pour l’entreprise. « C’est une façon de se faire connaître en région, de montrer que nous avons un bon produit » déclare t-il. « C’est la 3ème année qu’on participait. Ça nous a permit de rencontrer des acteurs locaux, de créer des liens avec des partenaires potentiels en Midi-Pyrénées » termine t-il. « Il n’y a pas de récompense numéraire », précise Gwendoline Legrand, « mais ça permet à des entreprises innovantes d’avoir par la suite une certaine visibilité et notoriété ».

 

Article de Marine Astor

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici