Accueil Articles Une Un an de Hollande : « La politique menée est la bonne »

Un an de Hollande : « La politique menée est la bonne »

François Hollande, Président de la RépubliqueUn an après son élection par 51,64% des Français, François Hollande est au plus bas dans les sondages. Gravitant autour des 30%, sa côte de popularité connait la chute la plus violente de la 5ème République. Une situation qui n’inquiète pas Joël Bouche, le secrétaire fédéral du PS31 qui ne voit que du positif dans cette première année. Du coté des Verts, le soutien est plus nuancé.

 

« Globalement, les engagements pris sont tenus »

Joël Bouche, secrétaire fédéral du PS31 : « Je ne pense que du bien de cette première année. Les mesures d’investissements qu’il a lancées ne peuvent pas produire des effets du jour au lendemain. On ne laisse pas le temps aux mesures de porter leurs fruits. Elles s’inscrivent dans du moyen terme, pas du court terme. La politique menée est la bonne. On est obligés de stopper cet endettement chronique. Evidemment, ça se fait dans la douleur.

Globalement, les engagements pris sont tenus. Et les 60 propositions de campagne, Hollande a un quinquennat pour les appliquer ! On ne peut pas faire tout ça en un an.

Déjà, le mariage pour tous est passé, demain il y aura le non cumul des mandats, la transparence des politiques, l’indépendance de la justice. Tout ça va dans le bon sens.

Sur l’affaire Cahuzac ? Quand un individu ment à la nation, devant l’Assemblée Nationale, comment réagir ? La décision a été immédiatement prise. Cahuzac a démissionné, il a été exclu du PS. Cette situation a été très bien gérée, en maintenant l’indépendance de la justice et des médias.

Quant à l’individu François Hollande, je suis toujours convaincu d’avoir fait le bon choix militant aux primaires, aux présidentielles et aujourd’hui, en soutenant sa politique. »

 

« On garde notre solidarité vis-à-vis du gouvernement »

Régis Godec, président du groupe Europe Ecologie les Verts de la mairie de Toulouse : « Je dresse un bilan en demi-teinte. La situation économique ne s’est pas arrangée. Le PS a du mal à adapter sa doctrine au monde actuel.

Si François Hollande déçoit, ce n’est pas sur sa personne ou sa pratique du pouvoir. D’ailleurs je trouve le « Hollande bashing » déplacé. Le vrai problème c’est qu’il n’arrive pas à dresser un nouveau mode de pensée à gauche. C’est difficile de dire ça quand on a appelé à voter pour François Hollande. Mais il doit changer de cap.

Cependant, on garde notre solidarité vis-à-vis du gouvernement. On doit parier sur sa réussite face à la montée du populisme et du nationalisme. Dans les mois à venir, Hollande aura l’occasion de redresser la situation, notamment avec le débat sur la transition énergétique.

Il y a eu des avancées intéressantes, notamment le mariage pour tous, un combat qu’il fallait mener. Cependant je suis déçu par l’hésitation sur la réforme constitutionnelle. On espérait une 6ème République. On sent également une volonté moins forte sur le droit de vote des étrangers.

Ce sont des changements propres à la gauche que François Hollande doit absolument mener. Mais une année ne suffit pas pour tout ça ! Il faut un quinquennat. »

 

Article de Joséphine Durand

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici