Accueil Articles Une Tsamere, Bedos et Gregorio à l’affiche du Printemps du rire 2013

Tsamere, Bedos et Gregorio à l’affiche du Printemps du rire 2013

 Boudu les Cop’s sont cette année au programme du Printemps du rire140 artistes, 45 000 spectateurs attendus, 24 salles dans toute l’agglomération. Du 2 au 13 avril prochain, le Printemps du Rire investira la Ville rose pour quinze jours sous le signe de l’humour.

 

« Pendant ce festival, il y a deux choses : la locomotive et les wagons. Et, comme dans tous les trains, la locomotive est plus petite que les wagons ! » Comme le décrit Jean-Paul Hiélard, président du Printemps du Rire, le programme de cette 18ème édition est riche en têtes d’affiche, à l’instar de Titoff, Guy Bedos, Florent Peyre, Arnaud Tsamere, Michael Gregorio ou le Compte de Bouderbala (qui affichent tous deux déjà complet). Mais surtout de petits nouveaux et de talents de la région, comme Boudu les Cop’s.

« Notre vocation depuis 17 ans est de paver le chemin des jeunes artistes du plus de pétales de rose possibles. » Jean-Paul Hiélard explique bien ici la vocation du premier festival de France et d’Europe : promouvoir les nouveaux talents de l’humour. Mais aussi « satisfaire le plus de monde possible et imaginable ! Il y en aura pour tous les goûts, tous les âges, toutes les bourses ».

Les Duels pour rire, qui ont débuté en octobre, illustrent bien cette volonté. 346 candidats, vierges de toute expérience scénique, ont été auditionnés dans toute la France. 27 ont participé à la grande finale à Paris. 8 se battront en duel. Le duel final se déroulera en première partie de Titoff, le samedi 8 avril au Casino Théâtre Barrière. « Le vainqueur gagne un bon début de carrière, précise Jean-Paul Hiélard. Il assurera la première partie du spectacle de Vincent Moscato pour trois représentations, sera en ouverture du festival 2014 et se produira dans de nombreuses salles partenaires, à Toulouse et dans toute la France ».

Enfin, le jeune talent fera partie des douze artistes présentés lors de la Nuit du Printemps, en clôture du festival le 13 avril au Zénith. « Une nuit que nous offrons aux Toulousains », ajoute Jean-Paul Hiélard. Pour 11€ seulement, les spectateurs pourront assister à trois heures de show présentés par Cauet, au cours desquelles douze artistes présenteront une partie de leur spectacle.

 

Article de Joséphine Durand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici