Accueil Articles Une Et si...on réinventait Toulouse ?

Et si…on réinventait Toulouse ?

De gauche à droite: Georgia Dimitrakopoulou, Mélanie Auriol, Maurane Boulanger et Tifenn Lecat.Inspirées par le livre et le blog du publicitaire Nicolas Bordas, vice-président de TBWA/Europe, sur les « idées qui tuent », quatre étudiantes ont proposé aux Toulousains de réinventer la Ville rose le temps d’un concours qui se clôturera sur une conférence participative de Bordas le 15 mars.

 

« Et si l’idée qui tue, c’était la vôtre ? ». L’appel est lancé sur Facebook le 1er février par quatre étudiantes en Master 2 Administration et Gestion de la Communication à l’université Toulouse Capitole, Maurane Boulanger, Mélanie Auriol, Tifenn Lecat et Georgia Dimitrakopoulou. Un projet élaboré dans le cadre de leurs études. « Le processus se divise en deux parties, explique Mélanie Auriol. Le concours et une conférence de Nicolas Bordas, notre spécialiste ès idées qui tuent ».

« Et si on organisait sur le Port-Saint-Sauveur un marché de producteurs le soir avec arrivée des marchandises en bateau ? », « Et si on se déplaçait en “Waterbus” (“bateaux-bus”) à Toulouse ? », « Et si les murs de Toulouse avaient leur mot à dire ? », « Et si on pouvait emprunter des vedettes à pédale pour circuler sur le canal ? »… En trois semaines, les quatre étudiantes ont reçu 51 candidatures sur leur page Facebook. Idées sur la culture, la mise en relation des gens, l’écologie ou encore le déplacement, « la seule limite était que ça commence par «Et si…» et que ça concerne Toulouse, précise Maurane Boulanger. Les candidats devaient aussi nous proposer des projets aboutis et réalisables, en précisant leur développement, le budget et les éventuels partenaires ».

Parmi cette cinquantaine d’idées, dix ont d’abord été retenues par un jury de professionnels (TBWA Compact, Toulouse FM, la Mairie de Toulouse ou encore Jean-Charles Espy, patron d’une agence de communication et tuteur de leur projet). Dix idées qui reposent désormais entre les mains des internautes qui ont jusqu’à samedi matin pour voter pour leur idée préférée sur Facebook. Les cinq qui auront retenu le plus de « likes » seront soumises à l’analyse de Nicolas Bordas lors de la conférence-débat qui se tiendra le 15 mars à partir de 18h aux Anciennes Facultés de Toulouse (Rue des Puits Creusés).

 

Article de Joséphine Durand

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici