Accueil Articles Une Jean Christophe Sellin : « il faut que le préfet applique la loi de réquisition »

Jean Christophe Sellin : « il faut que le préfet applique la loi de réquisition »

Un an après avoir installé des familles dans des logements inoccupés de la rue Autofages, le DAL revient sur place.Un an après avoir installé des familles dans des logements inoccupés de la rue Autofages, le DAL revient sur place. Etat des lieux d’une action réussie et concertée.

 

« Nous avons réquisitionné ces 16 appartements qui étaient vides l’an dernier avec l’objectif de loger 10 familles mais aussi de pousser le propriétaire, l’office HLM  à regarder ensuite tous leurs dossiers » précise Stella Montavello des don Quichotte. Le  DAL et les Don Quichotte ont pris le pari d’installer ces familles et de les aider à s’en sortir. C’est le cas de Danut Popa qui nous ouvre les portes de son logement perché au quatrième étage. « Ça fait dix ans que je suis à Toulouse, je travaillais mais on habitait tous dans un squat. Les bénévoles du DAL ont vu nos conditions de vie et un jour ils nous ont proposé de venir dans cet appartement » se souvient-il. Sur les 10 familles installées au départ, 7  ont trouvés un appartement en HLM.

 

Les pouvoirs publics attendus

Pour les bénévoles, le succès est souvent amer. « La volonté des bailleurs c’est une chose, mais c’est surtout la volonté des bénévoles et des familles d’occuper ce lieu qui a fait la différence. Il faut mettre les bailleurs devant le fait accompli » souligne Jean Baptiste Eyraud du DAL. Dans le collimateur des associations, la ministre du logement qui avait annoncé qu’elle allait réquisitionner des logements fin décembre. Jean baptiste Eyraud  réagit. « Face à çà, qu’est ce qu’on fait ? Et bien on réquisitionne. On a de plus en plus de gens fragilisé qui sont dans la rue et avec le nombre de logements vacants, on doit agir. » Jean Christophe Sellin, élu de la ville de Toulouse soutient la démarche des associations. « Il y a des logements  publics et institutionnels qui sont vides, il faut que le préfet applique la loi de réquisition et que l’on puisse faire l’état des lieux des logements vides avec la mairie » conclut le porte-parole du Parti de Gauche.

 

Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici