Accueil Articles Une Entre réductions et innovations, la saison de ski s’annonce fructueuse dans les Pyrénées

Entre réductions et innovations, la saison de ski s’annonce fructueuse dans les Pyrénées

L'ouverture des pistes approcheL’ouverture des pistes approche et ces dernières commencent à titiller les amateurs de sensations fortes. C’est pourquoi Altiservice, spécialisé depuis vingt ans dans la gestion des domaines skiables pyrénéens, n’a pas lésiné sur les moyens. Pour cette saison 2012/2013, la société a mis l’accent sur une meilleure accessibilité et l’innovation technique. Les stations de Font Romeu, Saint-Lary, Artouste et Guzet réservent cette année encore leur lot de surprises. Faites chauffer les planches.

 

Les stations d’Altiservice, ou comment relier la Ville rose aux pistes les plus proches en une centaine de kilomètres. Cet hiver, skieurs et snowboarders toulousains pourront trouver leur bonheur dans ces 240 kilomètres de pentes gérés par la société. Avec le souci toujours plus marqué de rendre l’activité moins rebutante niveau tarifs. Pour cela, l’entreprise gestionnaire améliore ses formules et ratisse large. Notamment avec le service « e-alti », permettant aux plus prévoyants de réserver leur forfait à l’avance sur Internet. Ce qui logiquement, offre la possibilité de payer son séjour beaucoup moins cher. En outre, une formule inédite est ouverte aux groupes de quatre adultes, avec un rabais de -50% proposé pour l’un d’entre eux. Enfin, la carte « my-alti » fonctionnant sur le même principe qu’un télébadge d’autoroute. Elle coûte dix euros, assurance incluse. Munis de celle-ci, les amoureux de la glisse pourront accéder à toutes les pistes sans avoir à poireauter aux caisses. Avec en prime, des réductions sur toutes les journées de ski de 10 à 50%. Mais aussi, des packs « familles », « étudiants » ou « tribus » et bien d’autres encore.

 

Nouvelles installations

Millimètre par millimètre, les pistes commencent doucement à blanchir. Cette saison plus encore, elles se transforment en véritables espaces de jeux pour le plus grand plaisir des freestylers. A Saint-Lary, par exemple, dix-sept nouveaux modules ont été ajoutés aux trois lignes de « jump » que comptait déjà le Snow Park. A noter également, la mise en place de deux caméras fixes HD. Ainsi, les skieurs qui le souhaitent pourront récupérer gratuitement les images de leurs exploits ou de leurs plus mémorables gamelles. La télécabine, forte de son succès, est quant à elle toujours à disposition. La version 6S de l’application Iphone dédiée au domaine est en outre accessible depuis peu. Une autre façon de surfer pour accéder à toutes les informations et décortiquer les caractéristiques de chaque portion de piste. Bien évidemment, tout ceci a un coût. Depuis douze ans, pas moins de 28 millions d’euros ont été investis pour optimiser la station. « Nos clients viennent chercher ici un moment de détente et de plaisir. Dans notre métier, les investissements sont lourds pour une période très courte. Nous devons être efficaces » explique Béatrice Rodriguez, directrice générale d’Altiservice. Année après année, les chiffres de la fréquentation montrent que la crise pèse finalement peu face au frisson des bosses. Cette saison, ce sont ceux d’Altiservice qui risquent encore de grimper.

 

Christophe Guerra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici