Accueil Articles Une Education : la FCPE31 applaudit les propositions de François Hollande

Education : la FCPE31 applaudit les propositions de François Hollande

Education : Les attentes des parents d’élèves ont été comblées.Dans une Sorbonne comble, le chef de l’Etat a dévoilé mardi ses principales pistes pour la refondation de l’école. Au terme de longues concertations, le socialiste a présenté les grands axes du rapport remis vendredi dernier au ministère. Parmi ceux-ci, l’évaluation positive, le réaménagement des rythmes scolaires, la formation des maîtres, les devoirs à l’école ou encore l’enseignement de la morale laïque. Des engagements qui séduisent la fédération toulousaine des conseils de parents d’élèves.

 

Thème central de la campagne présidentielle, le projet était attendu au tournant par tous les acteurs de l’éducation. A commencer par la section FCPE 31, très en verve ces derniers temps sur la question. Des attentes fortes qui ont été comblées. D’abord, par la revue du système de notation, qui devra désormais « indiquer un niveau plutôt que de sanctionner ». Hélène Rouch, présidente de la FCPE31, approuve. « C’est ce que l’on réclame depuis des années. Il faut une évaluation qui indique ce qui a été acquis et ce qui reste à apprendre, pas qui sanctionne et décourage ». Sur l’instauration de la semaine à quatre jours et demi en primaire, même écho. « Nous applaudissons des deux mains, car c’est un sujet sur lequel nous nous étions battus. Cela permettra de mieux répartir les heures d’enseignement ». L’enthousiasme suit concernant le retour à la formation des maîtres. « C’était urgentissime » juge la présidente. « Ceci parce qu’un enseignant doit avoir un certain niveau d’études, mais surtout une grande capacité pédagogique dans la gestion des élèves et des classes ». La mise en place des devoirs au sein des établissements ou l’enseignement de la morale laïque ont remporté la même adhésion. La copie ministérielle obtient mention très bien.

 

Peillon, l’homme providentiel

L’hirondelle n’a pas encore fait le printemps, mais c’est tout comme. Alors que Luc Chatel cristallise encore de lourdes aigreurs, son successeur semble déjà presque adoubé. « C’est un premier pas très important. Nos demandes ont été prises en compte par le nouveau ministre. En fait, nous avons l’impression que Vincent Peillon a assisté à nos réunions! » s’amuse Hélène Rouch. Toutefois, cette immédiate sympathie peut se révéler à double tranchant. Car l’homme n’a désormais plus le droit de décevoir, encore moins de faire machine arrière. Toujours alerte, la FCPE31 sait rester prudente. « Nous serons très attentifs à l’application de toutes ces réformes, notamment sur les rythmes scolaires. Il faudra veiller à ce que leur mise en œuvre soit la plus adaptée à nos enfants » explique Hélène Rouch. « Il est question de refondation de l’école, mais allons plus loin. Réintroduisons le travail en équipe et la concertation, particulièrement entre les écoles et les collèges. Faisons fonctionner ensemble les différents acteurs. En clair, continuons à être ambitieux ». Ces éternels prudents ont beau dire, force est de constater que l’optimisme est revenu. Clairement, Vincent Peillon vient de réussir ses classes.

 

Christophe Guerra

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici