Accueil Articles Une Toulouse plages bat des records de fréquentation

Toulouse plages bat des records de fréquentation

Avec la chaleur de ces derniers jours, les brumisateurs de Toulouse Plages ils étaient pris d'assauts. Les 37 degrés qui ont touché Toulouse ces dernières semaines sont des plus propices aux activités de Toulouse plages. Trois semaines après l’ouverture du site, retour sur ce « service public » offert par la mairie qui a déjà battu des records de fréquentation.

 

La zone de vacances se répartie en sept espaces différents allant de l’espace nautique (avec aviron, kayak ..), à l’espace ‘beach’ (volley sur sable, rugby sur sable, …) en passant par les terrains de trampolines, d’escalade ou encore de jeux de raquettes. À cela s’ajoute le parc de golf et les différentes activités proposées comme les cours de fitness, de relaxation ou de gym. C’est une soixantaine de saisonniers, du personnel de la ludothèque ainsi que des employés de l’entretien des espaces vert qui se sont donc réunis pour « continuer à améliorer nos infrastructures déjà existantes » et ainsi accueillir encore plus de personnes.

De quoi satisfaire les couples avec des enfants en bas âge, les jeunes, les grands parents, mais aussi, et surtout, ceux qui ne peuvent pas partir en vacances. Pour Eric Guillonneau, responsable des animations et du service sport de Toulouse plages, c’est un « véritable service public » possible grâce à « une enveloppe spéciale » offerte par la mairie, pour que chacun ait un été sous le signe de la farniente et des loisirs.

 

« Il y a toujours quelques râleurs, mais je dirais que 99% des personnes qui viennent sont satisfaites »

Un espace donc qui comble les plus jeunes comme les plus vieux, puisque grâce au beau temps qui s’est invité dans le sud, Toulouse plages a fait un record de présence le week-end dernier avec 10.000 visiteurs en une seule journée. Et si Toulouse plages marche aussi bien, c’est pour de bonnes raisons. « Si on vient ici, c’est avant tout pour les enfants. Il y a beaucoup d’activités et c’est bien ombragé. Et puis au final, les grands aussi y trouvent leur compte » explique Afef, une mère de famille.

« Cela fait des années de je viens ici », affirme Sabine, une vacancière de Toulouse plages, « avec la crise, c’est plus possible de partir en vacances. ». Un bon moyen donc pour elle de profiter avec Delphine des cours de fitness et de gym, mais surtout de vraiment se croire à la plage avec « le soleil, les amis, le bronzage … et puis la drague aussi un peu. »

 

Marie Leconte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici