Accueil Articles Une Législatives : Jean-Luc Moudenc va-t-il empêcher le Grand Chelem socialiste ?

Législatives : Jean-Luc Moudenc va-t-il empêcher le Grand Chelem socialiste ?

Moudenc ou Simon, les électeurs de la 3ème circonscription vont devoir faire leur choix.Dimanche, se déroulera le second tour des élections législatives. Dans l’entre-deux tour, les candidats en liste n’ont eu qu’un objectif en tête, mobiliser les abstentionnistes de dimanche dernier. Un enjeu particulièrement important dans la 3ème circonscription, où la droite a une chance d’empêcher le grand chelem du Parti Socialiste.

 

Dans 9 circonscriptions de Haute-Garonne, les électeurs sont appelés aux urnes dimanche. Seuls les habitants de la 8ème, sont dispensés du devoir citoyen car la députée socialiste Carole Delga a été élue au premier tour avec 51,62% des voix.

Pour les autres, la question de l’abstention est déterminante, même si les candidats socialistes partent favoris quoi qu’il en soit. En revanche, pour Jean Luc Moudenc, seul candidat UMP du département à être arrivé en tête du  premier tour, la mobilisation des abstentionnistes pourrait tout changer.

 

Focus sur la 3ème circonscription, « où se joue la diversité »

Le président de l’UMP 31, Jean Luc Moudenc a obtenu 35,14% voix au premier tour, contre 22,24% pour François Simon. Si à priori, le candidat a pris de l’avance sur son adversaire, il a conscience que « les scores seront très serrés, mais la victoire est possible si les électeurs de la droite et du centre vont voter dimanche ». La campagne de l’entre-deux tours a pris un tournant centriste et rassembleur, car Jean Luc Moudenc a l’intention de récupérer les voix à tous les râteliers. « Alain Fillola a réalisé un haut score car il est maire de Balma et conseiller général et pas parce qu’il est socialiste. Il se définit comme social-démocrate et je suis démocrate-social. Ce n’est pas un effort insurmontable » soulève Jean Luc Moudenc. Mais le dissident socialiste a décidé d’apporter son soutien à François Simon. Il était d’ailleurs présent au meeting de campagne de ce dernier où tout le gratin politique de la région s’est rendu. Si les voix d’Alain Fillola (21,36%) se reportent effectivement sur le candidat écologiste, feu le rêve de Jean Luc Moudenc de voir « une diversité politique » en Haute-Garonne.

Résultats dimanche soir…

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici