Accueil Articles Une Véronica Antonelli, chanteuse lyrique propose de découvrir Toulouse en chanson

Véronica Antonelli, chanteuse lyrique propose de découvrir Toulouse en chanson

Véronica Antonelli et Jacme Delmas font découvrir Toulouse de manière originale. Photo / CTIToulouse, ville occitane par excellence a « tendance à oublier ses origines ». Afin d’exposer et de valoriser au mieux la langue et ces valeurs, Véronica Antonelli, chanteuse lyrique et Jacme Delmas passionné de la langue et de l’histoire occitane, ont décidés de mettre en place des « promenades enchantées » au cœur de la Ville Rose.

 

C’est la première fois que ce type d’évènement est organisé, du chant mêlé à des lieux emblématiques et historiques afin de favoriser la découverte de la culture occitane. Véronica Antonelli et Jacme Delmas collaborent depuis début Juin pour proposer aux toulousains des « promenades enchantées ». Maison de l’Occitanie, Eglise de la Daurade, Paroisse Saint Pierre et bien d’autres sont donc visités mais aussi revisités grâce aux chansons lyriques de Véronica Antonelli. « Le choix des lieux se fait tout d’abord d’un point de vue acoustique. De plus, tous les endroits que j’ai choisi sont de véritables coup de cœurs, qui selon moi méritent d’être visités » explique la chanteuse lyrique.

Jacme Delmas raconte l’histoire des lieux visités mais aussi de la ville en occitan et en français, pour faciliter la compréhension de tous. « Notre rencontre s’est faite lors du prix de l’Académie du Languedoc. Par la suite nous avons repris contact pour développer et valoriser cette culture occitane » confie Véronica Antonelli. Car comme le dit Jacme Delmas, « cette culture tend aujourd’hui à se perdre, malgré que ce soit l’âme de la ville ». « Pas assez de médias sont mis en évidence pour la développer, sans parler de l’éducation qui l’oublie complètement » continu-t-il. Cependant, les deux acteurs de cette promenade hors du commun, s’entendent à dire que ce n’est pas « une visite militante » mais plutôt une « manière de sensibiliser un tout public et de donner envie de découvrir cette culture dans son ensemble ».

 

Anaïs Alric

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici