Les étudiants de la cité universitaire de l’Arsenal n’ont toujours pas de solution de relogement

📁 Articles, Société, Une 🕔25 avril 2019
Les étudiants de la cité universitaire de l’Arsenal n’ont toujours pas de solution de relogement fb/dr

Les étudiants de la cité universitaire de l’Arsenal n’ont toujours pas de solution de relogement
fb/dr

Depuis octobre dernier, les étudiants de la cité universitaire de l’Arsenal dénoncent l’insalubrité d’un des bâtiments. Rempli de cafards et de punaises de lits. Il avait été désinfecté en décembre. Malheureusement, cela n’a rien changé, et les étudiants sont toujours en colère.

 

 

 

Aux problèmes d’insalubrité s’ajoutent les futurs travaux que subira le bâtiment A de la « cité U de la peur » géré par le Crous. Dès le 30 juin, les étudiants devront quitter leur logement, sans avoir s’ils seront bien relogé dans la cité à la rentrée 2019. Le bâtiment en question sera toujours en travaux, et les occupants devraient être dispatchés dans les locaux B et C. Or, ce sont 250 locataires qui seront à reloger, et les bâtiments de substitution n’ont pas la possibilité d’accueillir autant de nouvelles personnes en plus.

 

« Tous les étudiants sont inquiets, nous avions confiance au Crous et malgré de nombreuses promesses de dialogue nous n’avons pas été écoutés » déclare Youri, locataire du bâtiment A pour la Dépêche du Midi. « Ceux qui auront la chance d’être relogés verront leur loyer augmenter de plus de 70 €, mais à ce jour les premiers retours ont tous étaient négatifs ». De plus, un locataire du bâtiment C a aperçu des cafards dans ses locaux il y’a une semaine.

 

 

 

Marie Bouisseren




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.