Accueil Articles Une Alain Juppé : « Un bon Maire pour Toulouse est un Maire qui rassemble »

Alain Juppé : « Un bon Maire pour Toulouse est un Maire qui rassemble »

Alain Juppé à Toulouse aux côtés de Jean-Luc Moudenc.Quinze mois après sa dernière visite dans la ville rose, le Maire de Bordeaux, Alain Juppé, était de passage ce mercredi pour soutenir le candidat toulousain de la droite et du centre. L’occasion pour l’ancien Premier ministre de vanter les qualités de Jean-Luc Moudenc et d’évoquer ses rapports « inexistants » avec le maire sortant.

 

En campagne active à Bordeaux, Alain Juppé était ce mercredi dans la ville rose pour soutenir « un homme de caractère, déterminé et mesuré ». « À 11 jours du premier tour, j’ai tenu à apporter mon soutien à un candidat qui est en tout point proche de moi », a expliqué l’ancien Premier ministre devant les journalistes. « Jean-Luc Moudenc a su rassembler la droite et le centre autour de sa candidature, contrairement au Maire sortant qui a vu son équipe exploser », lance le Maire de Bordeaux pour qui « la division conduit à la défaite alors que l’union conduit à la victoire ». Ce dernier, qui serait « heureux d’avoir un Maire avec lequel je puisse travailler en confiance », souligne l’« inexistence » de ses rapports avec Pierre Cohen. « Que ce soit en terme d’aéronautique, mais aussi sur le plan culturel et touristique, nous devons resserrer les liens qui unissent nos deux villes », explique l’ancien Premier ministre qui souhaite « travailler avec Jean-Luc Moudenc » ces 6 prochaines années.

 

La méthode Juppé

Déjà présent il y a quinze mois pour soutenir Jean-Luc Moudenc, Alain Juppé est la personnalité politique idéale avec qui s’afficher. Loin des affaires qui l’ont éloigné de sa ville et du pays, l’ancien Premier ministre a su se placer en vieux sage de l’UMP et ne semble pas impacté par les affaires qui se multiplient au sein du parti de l’opposition. Un rayonnement national mais également local sur lequel Jean-Luc Moudenc souhaite s’appuyer pour faire la différence à dix jours du scrutin. « Alain Juppé a mis en avant les atouts de sa ville, lui a donné une nouvelle image, l’a rendu attractive et dynamique tant sur le plan local, national qu’international. Il a su réveiller Bordeaux, et nous devons nous en inspirer », explique l’ancien maire de Toulouse qui a choisi « le meilleur maire de France », pour venir le soutenir.

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. Un bon maire pour Toulouse est un maire qui rassemble, certes…”et qui sait se ménager une réserve au second tour, par le ralliement des candidats de même sensibilité”.

    C’est ce qui se passera pour Pierre Cohen.

    Je reste confondu en revanche, par l’annonce maladroite du candidat Moudenc, de ne permettre aucune fusion de listes le concernant, au second tour.

    C’est prendre le risque inouï de se priver des 5% que réalisera probablement Christine de Veyrac, si ce n’est 7 à 8%!

    Plus qu’une maladresse, c’est une faute politique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici