Accueil Articles Une Municipales : Christine De Veyrac mise sur « de nouveaux visages pour réveiller Toulouse »

Municipales : Christine De Veyrac mise sur « de nouveaux visages pour réveiller Toulouse »

Christine De Veyrac, tête de liste de L'alternative responsable Ce mardi, Christine De Veyrac, tête de liste de « L’alternative responsable » a dévoilé les 68 colistiers qui l’accompagneront au premier tour des élections municipales toulousaines. Récemment lâchée par l’UDI, la députée européenne a voulu une liste apolitique pour défendre « un projet qu’on a fait avec les Toulousains ».

 

Christine De Veyrac « est là avec tout un tas de nouveaux visages pour réveiller la ville ». « Des nouveaux visages qui ont envie de se bouger pour Toulouse et qui n’ont pas envie d’entrer dans des schémas politiques » assure-t-elle. « On est dans une démarche où on essaye de trouver des propositions qui soient novatrices pour Toulouse, on essaye de faire bouger notre ville et on essaye surtout de créer de la proximité entre les toulousains et élus », ajoute la députée européenne qui concède avoir une démarche qui n’est pas habituelle et qui perturbe ». « On n’est pas là pour avoir une place donc ça laisse une liberté et une force qui est énorme et qu’on échangerait pour rien au monde ».

Composée d’étudiants, de retraités, de chefs d’entreprise, de chômeurs, cette liste est à « 100% non affiliée à des partis politiques », explique la candidate qui oublie au passage qu’elle fait partie du bureau départemental de l’UDI 31, tout comme son numéro 2, Éric Mouton et qu’Etienne Cardeilhac-Pugens, numéro 10 sur la liste, est le président du Mouvement des Jeunes pour Toulouse. « Chacun a été choisi pour ce qu’il peut apporter dans la liste en compétences et en présence sur le terrain », affirme la candidate qui est persuadée que pour les élections municipales, « l’appartenance politique ne compte pour rien » et qu’« il vaut mieux avoir des gens qui sont de vrais relais dans leurs quartiers que des gens qui sont issus de partis politiques et qui se battent tous entre eux ». « Il y en a un qui a voulu rassembler tous les partis et nous qui avons voulu rassembler tous les Toulousains », complète une Christine de Veyrac touchée mais pas coulée par le ralliement de l’UDI à Jean-Luc Moudenc.

 

« Les Toulousains et les Toulousaines ont besoin de proximité »

« Il faut changer l’état d’esprit quant à la relation entre les élus et les habitants de Toulouse. Aujourd’hui, les Toulousains et les Toulousaines ont besoin de proximité », analyse la candidate. Un discours repris par Éric Mouton qui souhaite « rétablir un dialogue de démocratie interactive avec les Toulousains pour que les projets se fassent avec eux pour et qu’enfin les gens reprennent confiance en leurs dirigeants ». « Les politiciens au pouvoir ne sont pas là pour changer ce qui ne va pas, ils sont là parce qu’ils veulent changer tout ce qui a été fait par leurs prédécesseurs », termine l’élue au Parlement européen qui souhaite « stopper cette bataille pour le pouvoir afin de mener une bataille pour les Toulousains ».

 

Les 69 noms de la liste « L’alternative responsable »

1. Christine De Veyrac, 54 ans, députée européen;

2. Éric Mouton, 44 ans, avocat;

3. Céline Sandrin, 49 ans, directrice de société aéronautique;

4. Philippe Chaubet, 48 ans, entrepreneur;

5. Dominique Hornus, 60 ans, médecin;

6. Franck Tremoulet, 43 ans, chef d’entreprise;

7. Christine Vales, 51 ans, huissier de justice;

8. Roland Chavanette, 62 ans, artisan;

9. Elisabeth Husson-Barnier, 53 ans, enseignante;

10. Etienne Cardeilhac-Pugens, 24 ans, étudiant;

11. Gaëlle De Rivals, 47 ans, consultante en développement;

12. Jean-Marie Guillermin, 45 ans, pharmacien;

13. Alessandra Talamo, 47 ans, dirigeant de société;

14. Frédéric Delrieu, 43 ans, chef d’entreprise;

15. Ginette Arias, 73 ans, responsable d’associations;

16. Nicolas Godard, 40 ans, consultant;

17. Marielle De Beaumont, 63 ans, orthophoniste;

18. François-Xavier Henry de Villeneuve, 53 ans, chargé de diversité ERDF;

19. Hélène Didier-Balestier, 66 ans, cadre retraitée;

20. Didier Hell, 49 ans, technicien aéronautique;

21. Hélène Beziat, 33 ans, personnel naviguant;

22. Yves Do, 50 ans, chef d’entreprise;

23. Jeanine Cantareuil, 67 ans, infirmière retraitée;

24. Serge Terrazzoni, 70 ans, « maire» de la Colombette;

25. Sophie Bouyenval, 52 ans, ancienne commerçante;

26. Albert Bui Khôi Nguyên, 54 ans, fleuriste;

27. Patricia Hunault, 56 ans, sans emploi;

28. Xavier Baudry, 56 ans, responsable médical;

29. Marie-Ange Gacherieu, 62 ans, artiste;

30. Olivier Albizzati, 48 ans, gardien d’immeuble;

31. Lidwine Trescases, 35 ans, chargée de mission assurance;

32. Bernard Penent, 53 ans, gérant de commerce;

33. Sabrina Kardifa, 25 ans, employée de banque;

34. Philippe Müller, 66 ans, retraité;

35. Françoise Desivi, 57 ans, dentiste;

36. François Miquel, 53 ans, chef d’entreprise;

37. Aurore Adrian, 29 ans, assistante juridique;

38. Denis Barbaste, 53 ans, jardinier;

39. Marie-Hélène Darbieu, 67 ans, maître de conférence retraitée;

40. Jean-Pierre Guerten, 64 ans, retraité;

41. Charlotte Icard, 22 ans, infirmière;

42. Xavier Ramain, 27 ans, assistante commerciale;

43. Martine Guillaume, 56 ans, conseillère bien être;

44. Patrick Longueville, 45 ans, chef d’entreprise;

45. Virginie Cassagneau, 58 ans, mère de famille;

46. Adrien Raphet, 26 ans, chargé d’affaires banque;

47. Catherine Moiola, 58 ans, dentiste;

48. Jonathan Berrebi, 30 ans, coiffeur;

49. Camille Chatellier, 26 ans, responsable vente;

50. Jimmy Plaisance, 37 ans, ingénieur aéronautique;

51. Sylvia Benavente, 36 ans, assistante de direction;

52. David Sahiri, 20 ans, étudiant en droit;

53. Béatrix Bussiere, 50 ans, mère de famille;

54. Kévin Simon, 18 ans, lycéen;

55. Estelle Develay, 28 ans, assistante maternelle;

56. Guillaume Thomat, 37 ans, photographe;

57. Dominique Duprat, 51 ans, personnel naviguant;

58. Kévin Ferand, 24 ans, conseiller commercial;

59. Mélanie Eychenne, 20 ans, étudiant en droit;

60. Jean-François Blanchard, kiné;

61. Dorothée Rumpala, 39 ans, gestionnaire ressources humaines;

62. Philippe Bravo, 53 ans, cadre bancaire;

63. Marie-Astrid Cahagne, 22 ans, étudiante;

64. Etienne Crozes, 23 ans, étudiant;

65. Chantal Blanpain, 57 ans, assistante administrative;

66. Richard Blanc, 36 ans, agent EDF;

67. Mathilde Rebeyrole, 19 ans, étudiante;

68. Annable Andrieu, 26 ans, juriste;

69. Maurice De Matos, 65 ans, ancien international de rugby.

Article de Téo Henriet et Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

  1. “Mener une bataille pour les Toulousains” nous dites-vous madame de Veyrac? C’est exactement ce que j’attends personnellement d’un élu du peuple.

    Or à ce jour, ni Moudenc ni Cohen ne se sont souciés des véritables problèmes que connaissent les toulousains au quotidien, relatifs à leur confort de vie au sein de la Cité.

    Vous avez eu le courage d’aller jusqu’au bout. En tant que femme, vous avez essuyé la lâcheté d’hommes qui n’ont plus rien à faire en politique.

    Vous méritez que les toulousains et les toulousaines votent pour vous au premier tour, massivement (y compris les nombreux déçus de l’UMP qui ne vous ont pas oublié)… histoire de moucher ceux qui pensent que tout leur est acquis par avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici