Accueil Articles Une Municipales : Pierre Cohen se peint en Vert et attaque Moudenc

Municipales : Pierre Cohen se peint en Vert et attaque Moudenc

Pierre Cohen au côté de Régine Lange a présenté ce jeudi ses propositions en matière de développement durable.Au lendemain de la présentation de la liste « Toulouse Vert Demain », le maire socialiste de Toulouse, Pierre Cohen a convié la presse pour présenter le volet écologiste de son programme. Un rendez-vous loin d’être dû au hasard pour un maire sortant qui veut créer une large dynamique autour de sa liste dès le premier tour.

 

Lors du dernier sondage publié en janvier par le Parisien, les Verts, crédités de 9% des suffrages, se détachent des autres forces de gauche pour devenir la troisième liste derrière Jean-Luc Moudenc et Pierre Cohen. « Nous prônons un rassemblement entre les deux tours pour créer une grande liste d’union de la gauche », a expliqué Antoine Maurice sur le plateau de notre émission politique. « Le nombre de places que Pierre Cohen devra nous accorder sur sa liste devra être proportionnel au score que nous ferrons », a complété le candidat. Une situation qui pourrait devenir délicate pour le maire sortant si les Verts passent la barre des 10% qui leur permettrait de se maintenir et de faire perdre le candidat socialiste si aucun accord n’intervient entre les deux partis. Loin de cacher sa déception de ne pas avoir réussi à convaincre les Verts de se ranger derrière lui dès le premier tour, Pierre Cohen doit donc limiter la dynamique qui semble se créer du côté des écologistes. « Nous sommes en capacité de porter un projet global avec de nombreuses propositions pour répondre au défi énergétique », assure ce dernier. « Lutte contre la précarité énergétique, transition énergétique, production et utilisation d’énergies renouvelables, nouvelle voie pour la valorisation des déchets résiduels, développement d’entreprises de l’énergie et efforts sur les jardins partagés », Pierre Cohen veut s’inscrire « dans la continuité de ce que l’on a fait ». Entouré de Régine Lange et Jean-Paul Pla, très actifs sur le volet économie sociale et solidaire et de Philippe Goirand, adjoint à la politique vélo et à l’éco-mobilité, le maire sortant envoie un message fort aux électeurs. « Si vous voulez voter écologiste, votez pour moi », aurait pu résumer Pierre Cohen qui a également pris un peu de temps pour asséner quelques banderilles à son adversaire direct.

« Malhonnêteté intellectuelle ou incompétence ? »

Invité à débattre par Jean-Luc Moudenc depuis plusieurs semaines, Pierre Cohen, qui a précisé il y a quelques jours qu’il était « prêt à débattre avec l’ensemble des candidats », attend toutefois « le programme de mon adversaire de l’UMP qui ne le révèle que par petites touches ». Mais une chose est sûre, « le clivage entre nos deux visions concernant les transports en commun est flagrant », commente le maire de Toulouse qui estime que la 3ème ligne de métro proposée par son adversaire n’est « pas une réponse à court et moyen terme ». « De notre côté, nous voulons mobiliser tous les moyens pour couvrir le plus vite possible le territoire de l’agglomération », indique le candidat socialiste qui enchaine sur le projet de seconde rocade du candidat Moudenc. « Dire que ça ne coutera pas un euro, je ne sais pas si c’est de la malhonnêteté intellectuelle ou de l’incompétence », lance Pierre Cohen qui en profite pour rappeler que ce projet avait été abandonné par Jean-Louis Borloo, soutien du « candidat UMP ». « Contrairement à d’autres grandes villes, le trafic de transit qui passe par la rocade toulousaine est faible (8%), personne n’acceptera donc la concession si les coûts ne sont pas équilibrés avec la puissance publique », termine Pierre Cohen.

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici