Accueil Articles Une Municipales Toulouse : Moudenc revoit sa copie sur la 3ème ligne de métro et annonce la création de 10300 places de parking

Municipales Toulouse : Moudenc revoit sa copie sur la 3ème ligne de métro et annonce la création de 10300 places de parking

Moudenc revoit sa copie sur la 3ème ligne de métro et annonce la création de 10300 places de parkingAprès avoir annoncé en décembre, son intention de lancer une troisième ligne de métro en cas d’élection, le candidat de la droite et du centre, Jean-Luc Moudenc a détaillé ce lundi son projet concernant les déplacements. L’ancien maire de Toulouse a également dévoilé ses propositions sur l’urbanisme.

 

Annoncée en grande pompe quelques jours avant noël, la troisième ligne de métro version Moudenc (Jean-Pierre Plancade a également un projet) a quelque peu évolué. « J’ai rencontré le président du Sicoval qui estime que la ligne de 20km reliant Airbus à Labège innopole est le projet idéal mais qu’il s’est tellement battu pour obtenir le prolongement de la ligne B, qu’il n’est pas prêt à attendre 5 ans de plus », indique le candidat. « En conséquence, nous avons décidé de maintenir le prolongement de la ligne B et de faire arrêter notre 3ème ligne à Astrium », précise-t-il. La nouvelle ligne fera donc 17km pour un coût ramené à 1,445 milliard d’euros. Très attaqué sur le financement, l’ancien maire de Toulouse a quelque peu revu sa copie. En effet, s’il explique économiser 650 millions en annulant des projets prévus, 165 millions en ne doublant pas la capacité de la ligne A et qu’il compte récupérer 100 millions lors du renouvellement de concession des parkings, ce dernier a trouvé un plan B concernant les 530 millions manquants. « Nous avons minimisé la contribution de financeurs tels que l’Etat, la région ou le département, mais dans le cas l’une ou l’autre de ces sources de financement était moindre, nous contracterons un emprunt de 380 millions remboursable à hauteur de 30 millions par an pendant 18 ans », détaille Jean-Luc Moudenc. « Le maire de Lyon a annoncé une cinquième ligne de métro, je ne vois pas pourquoi Toulouse ne pourrait s’en payer une troisième », termine le candidat sur le sujet.

Concernant les autres propositions, le candidat, qui rappelle que « 57% du plan de déplacement urbain actuel sera maintenu », annonce vouloir « étendre les horaires du métro les vendredis et samedis jusqu’à 3 heures du matin, stopper la vision tout BHNS, rendre les bus plus efficaces et plus confortables, maîtriser les flux automobiles et changer radicalement le politique de stationnement ». Pour les deux derniers points, l’ancien maire veut « relancer les études pour construire une seconde rocade et achever la rocade Arc-en-ciel et construire 5000 places de parking au terminus des métros et 5300 autour de l’octogone formé par les boulevards pour permettre une meilleure accessibilité du centre historique.

 

« Toulouse est un joyau qui s’ignore »

« Nous voulons développer la ville sans remettre en cause son identité et le cadre de vie de Toulousains », explique Jean-Luc Moudenc qui annonce vouloir « rompre avec l’étalement urbain ». Comme les autres candidats, il propose « d’inscrire la Garonne et le Canal comme projets urbains emblématiques et prioritaires », mais se distingue en proposant de « mettre en valeur le patrimoine de la ville pour faire de Toulouse une ‘cité historique’ ». « Toulouse est un joyau qui s’ignore », affirme l’adversaire de Pierre Cohen qui souhaite « embellir Toulouse de l’hyper-centre aux faubourgs par l’aménagement des espaces publics ».

Enfin, le candidat UMP révèle vouloir amender certains projets comme « le quartier Matabiau » où il souhaite installer « un centre d’affaire aux côtés des logements et équipements qui formeront le nouveau quartier ». Le CEAT sera revu pour proposer « davantage de mixité », et les projets de Montaudran et de Grand Selve seront « revus afin de mieux tenir compte de l’avis des habitants », termine Jean-Luc Moudenc.

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici