Accueil Articles Une Jean-Luc Moudenc : « La sécurité sera une des priorités de mon action municipale »

Jean-Luc Moudenc : « La sécurité sera une des priorités de mon action municipale »

Jean-Luc Moudenc, de l’aile droite et de l’aile centriste de sa liste (Olivier Arsac, Jean-Luc Lagleize et Jean-Jacques Bolzan)Ce mardi, Jean-Luc Moudenc a présenté ses propositions concernant « la sécurité, la tranquillité et les incivilités ». Brigades d’intervention rapides, policiers municipaux supplémentaires, caméras de vidéosurveillance, le candidat UMP a livré un projet ambitieux « pour une ville plus sure et plus sereine ».

 

Après avoir animé la fin d’année 2013 avec sa proposition de troisième ligne de métro, Jean-Luc Moudenc débute 2014 sur le même rythme en dégainant ses propositions sur le thème de la sécurité. « Ce sera une des priorités de mon action municipale » débute l’ancien maire de Toulouse qui ne manque pas d’égratigner le sortant. « Pendant 6 ans, Pierre Cohen a très peu employé le mot sécurité. J’ai vu qu’il a changé de lunettes, j’espère que ça l’aidera à voir la vérité en face » ironise le candidat UMP. Entouré symboliquement de l’aile droite et de l’aile centriste de sa liste (Olivier Arsac, Jean-Luc Lagleize et Jean-Jacques Bolzan), Jean-Luc Moudenc affirme vouloir « réimpliquer la mairie dans la lutte contre l’insécurité et les incivilités ». Pour cela, le président de l’UMP31 compte s’appuyer sur 150 policiers municipaux supplémentaires, sur des caméras de vidéo surveillance et sur une initiative de la municipalité actuelle. « L’office de la tranquillité ne sert aujourd’hui que comme outil statistique, nous le transformerons en lui donnant une vraie dimension opérationnelle sur le terrain » explique le candidat qui compte créer une « Brigade d’intervention rapide (BIR) qui doit garantir une intervention dans les 3 minutes ». Plus rapide qu’une pizza, la BIR en 3 minutes serait possible grâce à « un maillage du territoire communal » et à la mise en place d’effectifs supplémentaires.

Actuellement « composée de 150 agents de terrain », Jean-Luc Moudenc veut « doubler l’effectif de la police municipale ». « Elle sera réorganisée et spécialisée pour accroitre son efficacité et les patrouilles de nuit seront remises en place » affirme le candidat UMP qui se dit personnellement favorable à « l’armement des agents 24h/24». Ce dispositif humain sera complété par la mise en place d’environ 200 caméras de vidéo surveillance en ciblant « en priorité le centre ville ».

Enfin, « la municipalité ne sera plus passive en matière de mendicité agressive, démantèlera rapidement les squats, luttera contre la prostitution ainsi que contre les nuisances nocturnes ». De bonnes résolutions pour ce début 2014 que Jean-Luc Moudenc va devoir faire passer du papier à la réalité. Car si les objectifs sont bien définis, les solutions sont, elles, un peu floues…comme le financement de ses ambitieuses propositions.

 

« Si on n’est pas capable de trouver ça… »

Interrogé sur la manière de financer ses annonces, Jean-Luc Moudenc a procédé à un rapide calcul. « 1 agent coûte 30 000 euros par an et une caméra 25 000 euros d’installation. Sachant que le budget municipal est de 600 millions d’euros et que l’Etat finance les caméras à 50%, mes propositions représentent 0,83% du budget de la ville sur trois ans. Si on n’est pas capable de trouver ça… », termine Jean-Luc Moudenc qui souhaite nommer un cabinet d’experts comptables pour mettre en place un plan de maitrise des dépenses pendant le mandat. Une manière pour le candidat UMP d’esquiver la question du financement. Une sorte de joker que l’ancien maire de Toulouse ne pourra plus utiliser pour justifier d’autres dépenses. Après les hypothétiques aides des Conseils Régional et Général concernant sa troisième ligne de métro, le financement semble bien être le point faible de ce début de campagne coté Moudenc.

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici