Accueil Articles Sport Toulouse tombe sur le buzzer à Evian

Toulouse tombe sur le buzzer à Evian

Alain CasanovaDestin cruel pour le TFC qui encaisse un pénalty de Mongongu dans la dernière minute au parc des sports d’Annecy (2-1). Après avoir ouvert le score par Aurier et débloqué une partie plus que médiocre, les toulousains n’ont pas su passer la seconde pour anéantir les espoirs des hauts-savoyards. Malgré une bonne partie d’Ahamada et de sa défense, le TFC signe sa deuxième défaite consécutive.

 

Il aura fallu attendre l’heure de jeu pour voir enfin du football au parc des sports d’Annecy où plus d’un spectateur a du piquer un roupillon jusque là. Durant une heure, les deux équipes, en proies au doute, se sont contentées de quadriller un milieu de terrain où Chantôme, Aguilar, Barbosa et Sorlin jouaient à gagne terrain. Le TFC, dans le premier acte, se montrait dangereux sur corner avec Spajic mais sa tête ne trouvait pas le cadre. Le TFC insistait dans cet exercice et Aurier, lancé comme un boulet, reprenait de volée le corner de Chantôme. Du 100 % : un tir cadré, un but. Evian, équipe à réaction par excellence, se réveillait et répétait sa folle remontée entamée face à Montpellier lors de la dernière journée. Le danois Wass, placé en embuscade, reprenait de la tête un tir complètement loupé de Tie Bi aux abords de la surface. La défense toulousaine ne pouvait pas grand chose sur l’affaire et subissait ce premier coup du sort. Au bout du bout des arrêts de jeu, Sougou, sur une action dans la surface, se voyait freiné par Yago. Monsieur Lannoy sifflait un pénalty pas vraiment évident que transformait Mongongu. Même si le TFC ne peut pas assurément évoquer un holdup, les hommes de « casa » auraient largement pu partager les points voire s’imposer à Annecy.

 

Ali n’est pas KO

Après une semaine difficile, le jeune portier toulousain s’est bien repris face à Evian. Il a été, avec Aurier et Chantôme, un des meilleurs de son équipe. A son actif, trois parades de haut vol qui ont sécurisé sa défense. On retiendra particulièrement son arrêt incroyable face à Mensah, seul aux 6 mètres. Qu’on se le dise, Ali Ahamada n’est pas encore au tapis.

 

Article de Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici