Accueil Articles Sport Handball : gros match en perspective pour les toulousains face à Chambéry

Handball : gros match en perspective pour les toulousains face à Chambéry

Alexandros Vasilakis, joker médical du Fenix Toulouse Handball. Photo / CTICe mardi, Joël Da Silva, l’entraîneur du Fenix Toulouse Handball et Philippe Dallard, président du club, ont présenté à la presse Alexandros Vasilakis, leur nouveau joker médical. L’occasion aussi de parler de l’état d’esprit des joueurs à l’approche du match de ce soir contre Chambéry.

 

« Alex a été comme une évidence » déclare simplement Philippe Dallard.  En effet, s’il n’a pas la notoriété de certains joueurs, la nouvelle recrue est à classer « dans les gros calibres ». Joël Da Silva s’empresse d’ailleurs d’énumérer le palmarès, costaud, du joueur grec de 34 ans. « Alex a été plusieurs fois désigné meilleur arrière droit du Championnat d’Allemagne. Il nous a d’ailleurs montré ses capacités contre Sélestat la semaine dernière puisqu’il a été l’auteur de 11 buts ». C’est pourquoi, à la question de savoir si Alexandros Vasilakis ne restera qu’un joker médical, Philippe Dallard la joue réaliste : « nous n’avons pas d’obligation à le garder l’année prochaine. Le temps nous dira si nous sommes amener à le revoir ou pas ». Quant au principal intéressé, anglophone, l’intégration s’est faite naturellement. «  Il y a un bon feeling au sein de l’équipe. C’est important qu’il ait de la complicité entre les joueurs ». Philosophe, le joueur ne cache sa joie d’être venu grossir les rangs du Fénix suite à la blessure de Valentin Porte. « Je suis heureux d’être avec eux » déclare-t-il ainsi simplement.

 

Un match-clé

« Face à Chambéry, il faudra rééditer la performance que nous avons réalisée face à Sélestat mais de manière décuplée » analyse l’entraîneur du Fenix. Ainsi, l’objectif des Toulousains est simple : continuer de gagner des matchs pour s’offrir une fin de saison intéressante. « Avec Chambéry, on sera face à des joueurs de haut niveau mais également à une équipe qui connait des difficultés parce qu’elle a pris des risques financiers » confie Joël Da Silva. Mais pour l’entraîneur rien n’est joué. « On va travailler pour reconstruire le même schéma que l’année dernière. Et le face-à-face avec Chambéry est une étape charnière ».  Cependant, ce dernier, ne cache pas qu’il a des atouts de taille. Et de les égrener. « On a Alex (Vasilakis) qui est de la même trempe que Jérôme (Fernandez). Miha (Zvizej), lui, travaille avec nous depuis un an déjà. Quant à Wesley (Pardin), il a su se montrer très performant ». Ce soir, les Toulousains tenteront donc de jouer, comme samedi dernier, une partition parfaite face aux Savoyards.

 

Article de Nadia Hamdani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici