Accueil Articles Sport Top 14: Toulouse et Beauxis coiffent le Racing Métro sur le fil

Top 14: Toulouse et Beauxis coiffent le Racing Métro sur le fil

Pour se tenir à flot, le stade a pu se raccrocher à la performance de Beauxis, qui a inscrit la transformation de la gagne. Grâce à une transformation d’un autre monde de Lionel Beauxis, le Stade Toulousain arrache une victoire au buzzer au Stade de France face au Racing Métro (26-27). Les franciliens, stoppés, ne signeront pas leur dixième victoire d’affilé en top 14. Les toulousains, boostés par la victoire de Castres à Perpignan se lancent désormais à la poursuite de Clermont pour  le sprint final.

 

Il reste une minute à jouer, les stadistes enclenchent un ballon porté qui met à mal la défense francilienne, après libération, Clément Poitrenaud trouve le goleador Vincent Clerc qui signe un doublé en coin. Lionel Beauxis, rentré à la place de Mac Alister en cours de match, ne tremble pas et réussit une transformation incroyable en bord de touche. Toulouse, qui n’avait pas repris la marque depuis la 8ème minute avec une pénalité  de Doussain, passe devant d’un point sur la sirène. Mais rien ne fut facile face à des franciliens sûrs de leur défense et pragmatiques lors de leurs temps forts. Wisniewski à la baguette a eu le don de calmer les ardeurs toulousaines grâce à son insolente réussite. L’ouvreur du Racing que l’on retrouvera même à la conclusion d’un essai fabuleux en fin de première période, suite à un ballon porté sur 40 mètres. Héros malheureux, le meneur de jeu francilien laissera ses coéquipiers à 14 dans le money-time suite à un placage dangereux. Son adversaire direct Beauxis, rentré a la place de Mac Alister n’a pas autant pesé sur les débats.

 

Un air de phases finales

Suspecté un temps de vouloir faire l’impasse sur ce match, les toulousains ont finalement déplacé la grosse écurie pour ce déplacement au Stade de France. Avec pas moins de six internationaux dans ses rangs, le stade a bien voulu se tester face à l’équipe en forme du top 14. Cette équipe du  Racing avec 9 victoires d’affilés n’était plus qu’à un longueur du record du club, c’est pourquoi les débats furent parfois tendus. Les toulousains, motivés et agressifs dans le bon sens, ont certainement remporté la victoire qui prépare aux phases finales. Leur bonheur visible au coup de sifflet final en dit long sur leurs intentions.

 

Article de Pierre-jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici