Accueil Articles Sport Football. Rabiot réveille Toulouse

Football. Rabiot réveille Toulouse

Alain Casanova peut se réjouir, avec cette victoire à Brest, le maintien est quasiment assuré.Grâce à un superbe but du tout jeune Adrien Rabiot, le Tfc sort de sa léthargie face à Brest (0-1). Une victoire à l’extérieur qui fait date, les violets ne s’étaient pas imposés loin du stadium en championnat depuis le 20 octobre face à Evian (0-4).

 

Arrivé au mercato et prêté par le PSG, Adrien Rabiot, 17 ans, aura enfin eu la possibilité de pouvoir s’exprimer au sein de du TFC. Ce joueur certes très jeune possède un profil technique qui pourrait dépanner pas mal de clubs de ligue 1 en manque de joueurs sachant lever le museau. La preuve, sa frappe de balle limpide sur son but. Casa a donc une nouvelle alternative venant de son banc et la possibilité de tourner la page Moussa Sissoko au moins jusqu’à juin. En attendant, les violets se seront comme d’habitude livrés à un round d’observation durant l’entame de la partie. Tabanou, alerté par Didot au second poteau délaisse inhabituellement son pied gauche pour s’envoler au-dessus de Coulibaly mais sa superbe tête sera stoppé par un Thébaux en verve. Un peu plus loin, un nouveau duo constitué par Capoue et Ben Basat entre en scène. L’ancien brestois, démarqué, loupe le cadre sur un bon centre du milieu toulousain. Ben basat que l’on retrouve un peu plus tard dangereux pour la défense bretonne mais Lejeune exécute un tacle parfait qui écarte le danger.

 

Le TFC vers le maintien

Brest qui avait sorti un grand match face à Lyon lors de la dernière journée n’aura pas su se relever du but encaissé en fin de première période. Le TFC, sans être grandissime, aura eu le mérite de gérer grâce à une défense bien regroupée autour d’Abdenour. Devant, le joker Regatin à qui Casanova avait fait confiance dans l’équipe de départ aura plutôt déçu. Son replacement par Braaten fait figure d’une forme de désaveu logique. Anecdotique, la 11ème place du téfécé ne changera pas la face de la ligue 1 cette saison, par contre avec 37 points au compteur, le club est quasiment maintenu. Les résultats du bas de tableau jouent en sa faveur. Libérés, les violets pourraient même finir sur une série dont ils ont le secret.

Article de Pierre-jean Gonzalez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici