Accueil Articles Sport Futsal : Défaite rageante de Bruguières face au Kremlin-Bicêtre

Futsal : Défaite rageante de Bruguières face au Kremlin-Bicêtre

Djamel Mahouane et sa technique n'a rien pu faire face au Kremlin-Bicêtre

Même avec un groupe légèrement diminué le BSC nourrissait des espoirs de victoire en terre francilienne. Bien en place et appliquant à la lettre la tactique prévue, les Bruguiérois rentrent au vestiaire devant (3-2) avant une seconde période totalement ratée. Au final c’est donc le Kremlin-Bicêtre qui s’impose 6-3.

 

Tout avait pourtant bien commencé. Sébastien Torres suppléé par Hackim Kobzili sauve le ballon sur la ligne offrant un contre à Samad Ounzar qui trouve le poteau (1’). Le match était lancé. Il n’a pas fallu longtemps au BSC pour ouvrir le score. Bien lancé en louche côté droit par Ounzar, Kobzili jongle Karouni et marque dans le but vide (0-1, 6’). Kremlin passe alors à l’offensive. Emmené par son international Kourar, le club de la capitale multiplie les tentatives sur les buts de Torres. Un Torres qui,  malgrè de nombreux arrêts ne peut rien sur l’égalisation. Bien servi en retrait, Kourar trouve une lucarne imparable (1-1, 13’). Mais Bruguières a du répondant. Une minute plus tard seulement, Olivier Saint-Antonin intercepte et contre. Il décale à droite Stéphane Madern qui sert au second poteau Ounzar (1-2, 14’). Action d’école. Dans un match débridé, Kremlin et Bruguières offrent un beau visage et tentent leur va-tout sur chaque attaque. KB trouve le montant (16’). Le ballon revient dans les pieds d’Ounzar qui balance dans la surface adverse pour Djaoued Mahouane. Dos au but, il se retourne et inscrit le troisième but bruguiérois (1-3, 16’). Peu avant la pause Bruguières manque alors l’occasion de prendre un écart plus conséquent. Ounzar ne peut tromper le portier Karouni qui relance au pied et offre le but du 2-3 dans la foulée (19’).

Au retour des vestiaires la donne a changé. Bruguières n’y est plus. KB accélère. Kourar égalise sur coup-franc dès la reprise, profitant d’un moment de flottement de la défense du BSC (3-3, 21’). Le match bascule  et n’est alors qu’à sens unique.  Aux quelques rares occasion du BSC, Kremlin en propose bien plus. Et ce qui devait arriver arriva. L’hommes de Clément Galien reprennent les commandes du match (4-3, 33’). Piqué, Bruguières tente alors de réagir et laisse des forces dans la bataille. Fatal. Kremlin profite d’un contre pour accentuer son avance (5-3, 39’) avant d’en inscrire un second sur le gong (6-3).

Défaite amère face à une équipe du KB United qui avait besoin de se relancer. Si le BSC avait les armes pour s’imposer, il ne les a véritablement utilisés qu’en première période. Trop peu face à une formation expérimentée. Pas encore sauvé, la réception de Pont de Claix, concurrent direct, le 25 février prochain s’annonce déjà comme une rencontre capitale.

 

Sébastien Zanato

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici