Accueil Articles Sport Roller-Hockey : Les Hocklines retrouvent des couleurs

Roller-Hockey : Les Hocklines retrouvent des couleurs

Gardien de but des Hocklines lors du match contre AubagneAprès la déroute du premier match, une réaction des Hocklines était attendue. Message bien reçu : les Toulousains reviennent de Seynod (Alpes) avec la victoire en poche (6-4).

 

La renaissance est venue des Alpes. En déplacement à Seynod, les Hocklines signent leur première victoire dans le championnat N1 (6-4). Partis en effectif réduit, les Toulousains ont, semble-t-il, laissé derrière eux le souvenir de la cuisante défaite contre Aubagne (7-2). A tout le moins, ils en ont retiré un bon enseignement. Cela faisait en effet quelques temps que l’on n’avait pas vu cette équipe développer un jeu où primait la construction, avec des buts le plus souvent précédés d’assistances.

En face, avec de bons lancers et des passes appuyées, Seynod a fait fructifier l’expérience de la glace de certains de ses membres. « C’était d’autant mieux que le match était serré » confirme l’entraîneur-joueur John Ostré. « Bien sûr, on pourrait dire que ce n’est qu’une « petite » victoire vu qu’il n’y a que deux buts d’écart. Mais ce fut avant tout un beau match. »

Agrémenté de plusieurs poteaux, le score aurait en effet pu être plus sévère. Mais qu’importe : la véritable bonne nouvelle n’est pas tant dans la victoire que dans l’esprit de jeu retrouvé des Hocklines. « L’ensemble est peut-être encore fragile, mais l’effectif présent ce soir-là était dans une véritable cohésion, » affirme John Ostré, insistant sur le « réveil » de ses joueurs. Après une semaine de pause, les Toulousains devront confirmer ce regain de forme à domicile face à Montpellier, le 15 octobre.

 

Baptiste Ostré

 

Trois questions à Sébastien Descamps

Auteur des deux buts de Toulouse contre Aubagne et à nouveau marqueur contre Seynod, Sébastien Descamps revient sur cette dernière rencontre.


La défaite contre Aubagne a-t-elle été un électrochoc ?

Non, je ne pense pas. C’était une défaite, point. On savait qu’Aubagne serait difficile, mais ce n’est pas un électrochoc. Cela ressemblait plus à un match de préparation.

Que manquait-il alors contre Aubagne que vous avez retrouvés à Seynod ?

Il manquait simplement des buts ! On ne fait que notre deuxième match contre Seynod. Avoir des matchs de préparation en début de saison est important. Sans compter que toutes les équipes du championnat vont monter en puissance au fur et à mesure.

Cette première victoire semble apporter un réel soulagement. Penses-tu que cela sera durable ?

Espérons-le ! Cette victoire fait du bien, on l’a ressenti à l’entraînement. Il n’y a pas de raison que cela s’arrête là.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici