Accueil Articles Sport Futsal : Bruguières lance bien sa saison

Futsal : Bruguières lance bien sa saison

Jean-Christophe donne ses consignes durant un temps-mortSous une chaleur étouffante, le Bruguières SC Futsal lance idéalement sa saison. Avec un effectif remodelé et la présence notamment de deux joueurs U21, le BSC est venu à bout d’une vaillante équipe d’Echirolles 5-3 au terme d’un match passionnant.

 

De l’envie, des rebondissements, du suspens, cette première journée du championnat de France de 1ère division aura tenu toutes ses promesses. C’est Bruguières qui se met le premier en action avec une double tentative signée Samad Ounzar et Stéphane Madern que le portier isérois repousse efficacement. Le début de rencontre est équilibré mais le BSC installe un pressing de plus déstabilisant pour Echirolles. Effort payant. Le portier bruguiérois, Sébastien Torres récupère le ballon  après une belle action visiteuse et lance en profondeur Ahmed Ounzar. Opportuniste il prolonge le cuir de la tête et ouvre le score (1-0, 8’) Mais c’était sans compter sur la motivation des isérois qui sont bien décidés à jouer les troubles fêtes cette saison. Contre de Guebli, de loin le meilleur joueur des visiteurs, il progresse côté gauche et son tir croisé fait mouche (1-1, 12’).  Le match est lancé mais Bruguières ne tarde pas de réagir. Là aussi par contre. Thomas Cambon lance parfaitement dans l’axe S. Ounzar qui redonne l’avantage aux siens (2-1, 14’). Peut avant la pause Echirolles réduit la marque. Les deux équipes regagnent le vestiaire sur un score de parité (2-2).

 

Bousculé en première période, le BSC revient sur le parquet avec bien plus d’intention. Illustration parfaite avec l’occasion en or de Djaoued Mahouane. Son tir croisé heurte le poteau. Première alerte (23’). Mahouane encore. Excentré côté gauche il sert S. Ounzar dans l’axe qui lui aussi touche le montant (25’). Le gymnase René Albus, plein comme à son habitude, n’en revient pas ! La tension monte d’un cran. Les fautes s’accumulent.  A force d’insister, Bruguières fini par trouver la faille. S. Ounzar s’exécute sur un coup franc à l’entrée de la surface. Son tir légèrement dévié par Madern trompe un Gucukoblu totalement masqué (3-2, 30’). Echirolles montre quelques signes d’essoufflements et laisse des espaces. S. Ounzar, omniprésent, remonte tout le terrain côté droit, joue en une-deux avec son frère pour aggraver la marque d’un tir croisé imparable (4-2, 34’).

La messe semble dite mais c’était sans compter sur le second carton jaune récolté par le buteur bruguiérois (34’). Il laisse alors ses coéquipiers à deux pendant deux minutes. Faisant preuve d’une solidarité et d’une solidité remarquable, la cage bruguiéroise reste inviolée durant l’infériorité numérique.  Et comme un symbole, Bruguières alourdi la marque par Madern auteur d’un lob astucieux (5-2, 19’). Le pénalty accordé et marqué par Echirolles à onze secondes du terme n’y changera rien (5-3, 19’). Bruguières empoche les quatre points de la victoire et lance de la meilleure des façons sa saison.


Avec un préparation écourtée (moins d’un mois) et un effectif remodelé, Jean-Christophe Martinez ne pouvait rêver meilleur départ. L’entraineur bruguiérois peut se satisfaire de l’état d’esprit de son groupe. Brouillons en première période, conquérants et solides en seconde, ils emportent logiquement la partie face à une équipe d’Echirolles qui en fera chuter plus d’un cette saison. Prochain rendez-vous à domicile : samedi 17 septembre à 16h face à Montpellier Agglo.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici