Accueil Articles Sport Les arènes Nîmoises voient rouge!

Les arènes Nîmoises voient rouge!

toulouse handball19 sanctions de deux minutes, 13 penaltys sifflés, 3 cartons rouges.. voilà en résumé l’ambiance de la 5ème journée de championnat qu’à disputé Toulouse ce samedi à Nîmes.


Traditionnellement, les derbys du Sud opposant ces deux équipes sont très disputés.. cette année n’a pas fait exception. On attendait le duel des frères Kabengelé mais la blessure de Damien nous en a privé. En effet Toulouse a une infirmerie bien pleine et s’est présenté dans le Gard avec une ligne arrière décimée; Kabengelé (péroné), Briffe (adducteurs), Calvel (genou), Buchta (épaule).

Le défi pour le coach Geslan est alors clair, essayer de composer au mieux avec une pléiade de jeunes et quelques cadres.. cela s’annonce compliqué. Yannick Cham, repositionné sur la base arrière, allume le tableau d’affichage mais ce dernier va avoir du mal à fonctionner.

Le premier quart d’heure est laborieux; des défenses solides, une multitude de balles perdues des deux côtés.. un match rude, à l’ancienne et un score étonnant [1/1 à la 12′]. Seuls les gardiens, Karaboué et Annotel pour Nîmes produisent un peu de spectacle. Malgré tout les Nîmois parviennent à tirer leur épingle du jeu, doucement ils prennent l’avantage sans briller pour autant [10/7 à la 25′]. Raphael Geslan choisit ce moment pour poser un temps mort et il trouve les bons mots: une minute après ses hommes sont revenus [10/9 à la 26′]. Le THB rentre aux vestiaires en accusant un retard de deux buts [12/10].

A la reprise les débats se musclent, Nîmes voudrait faire la différence et Toulouse se bat pour revenir. Yannick Cham est exclu deux minutes, Michelin Celestin se voit infliger un carton rouge dès la 6ème minute, les Toulousains se retrouvent à quatre mais pas déstabilisés pour autant, ils choisissent cet instant pour revenir à égalité [14/14 à la 38′]. L’ambiance est survoltée dans la salle, le beau handball n’est pas à la fête mais Danijel Andjelkovic, en vrai patron, tient ses hommes à flot [18/17 à la 50′]. Jonathan Roby, face à ses anciens coéquipiers, fait preuve de beaucoup de sang froid dans la réalisation aux penaltys, il inscrit le 20ème but de la partie et permet à son équipe de prendre l’avantage pour la première fois [19/20 à la 55′]. Les esprits s’échauffent, les décisions arbitrales sont très disputées mais deux cartons rouges plus tard c’est Toulouse qui réussit à rester le plus lucide [19/22 à la 57′].

Les derniers moments sont très chauds, heureusement les toulousains ne se déconcentrent pas et remportent ce match avec beaucoup de courage [score final 20/23]. Une vraie satisfaction pour le staff et les joueurs qui viennent chercher deux points dans une arène souvent difficile à prendre.

 

Statistiques du match:

– Andjelkovic: 2/4 + 3 passes décisives + 5 penaltys obtenus + 1 interception + 3 balles perdues

– Ayed: 5/11 dont 2/4 au penalty + 1 balle perdue + 1 penalty obtenu

– Moreau: 3/7 + 4 penaltys obtenus + 7 balles perdues

– Chelle: 0/2

– Porte: 1/5 + 1 passe décisive + 1 balle perdue

– Cham: 4/6 + 1 balle perdue + 1 penalty obtenu

– Gaillard: – Roby: 8/11 dont 6/8 au penalty + 1 interception + 2 balle perdues

– Van Cauwenbergue: 0/1 + 1 penalty obtenu

– Celstin : 0/2

– Karaboué: 16/34 dont 1/3 au penalty soit 47% d’arrêt + 1 balle perdue

– Pardin : 1/3 dont 1/3 au penalty soit 33% d’arrêt

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici