Accueil Articles Sport La Garonne accueille la 4ème édition de l'Open DragonBoat de Toulouse

La Garonne accueille la 4ème édition de l’Open DragonBoat de Toulouse

Course de Open DragonBoatCe dimanche, des bateaux à tête de dragon vont s’affronter sur la Garonne dans le cadre de la quatrième édition de l’Open DragonBoat Toulouse. Jean-Jacques Vignasse, organisateur de l’événement, revient sur ce sport qui compte plus de 3 millions de pratiquants en Chine.

 

Toulouse Infos : Le DragonBoat est très peu connu en France, en quoi cela consiste ?

Jean-Jacques Vignasse : Le Dragonboat est une grande pirogue d’origine chinoise qui regroupe 20 pagayeurs. C’est un bateau mixte dans lequel il y a 12 hommes et 8 femmes, un barreur gère la direction et un percussionniste donne le rythme aux pagayeurs, ce qui rajoute un côté folklorique. Beaucoup moins développé que l’aviron, le dragonboat est un cousin éloigné puisqu’il consiste en une course de vitesse où le rythme des pagayeurs est primordial. La France n’a pas encore réellement développé ce sport, mais en Chine, il y a plus de 3 millions de pratiquants. Arrivé en France par les pays de l’Est et les pays asiatiques, le dragonboat s’est d’abord développé du côté de Besançon, Annecy et Reims et a débarqué à Toulouse en 2009.

T.I : Comment va se dérouler la journée du 31 mai ?

J.J.V : Le matin, les équipes s’inscrivent, s’entraînent et viennent essayer, tester les bateaux, voir le cours d’eau. Si le temps n’est pas avec nous, l’événement se déroulera sur le lac de La Ramée. Nous effectuons les courses en face à face avec deux bateaux. Il devrait y avoir des poules, de façon à ce que toutes les équipes puissent se rencontrer. Il n’y a pas de prix pour les vainqueurs, le dragonboat, c’est avant tout l’envie de jouer.

T.I : Ce sport est conseillé pour les femmes atteintes du cancer du sein, d’ailleurs, une équipe de « Ladies » va participer à la compétition.

J.J.V : Oui, les « Ladies » sont des femmes qui ont été ou sont encore victimes du cancer du sein. Au sortir de la maladie, la pratique de la pagaie aide au drainage lymphatique et à la reconstruction musculaire. Elles retrouvent à travers ce sport une certaine confiance en elles, un côté festif: ça leur apporte beaucoup moralement. Notre association possède une section Ladies qui s’entraîne toutes les semaines et à leur rythme puisqu’elles sont plus affaiblies physiquement que les équipes qui concourent. Au début du mois, un rassemblement national de Ladies a eu lieu et les Toulousaines ont fini premières sur six équipes. Elles n’étaient pas évaluées sur la vitesse mais sur le style et la coordination. Chaque année, un rassemblement de ladies se fait à Venise autour d’une grande randonnée, « La Vogalonga », un événement qui regroupe plus de 6000 bateaux.

 

Propos recueillis par Maud Calves

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici