Accueil Articles Sport Les Hocklines sortent la tête haute

Les Hocklines sortent la tête haute

Les hocklines perdent contre niceEpique finale pour le maintien en Elite, qui a vu Nice l’emporter aux dépens de Toulouse (3-1). Les Hocklines quittent l’aventure avec les honneurs.

 

Toulouse rejoindra donc la Nationale 1. Champion de France de l’exercice précédent, Nice a fait respecter la hiérarchie contre l’autre promu, battu 3 à 1 samedi soir. Malgré une finale de grande qualité et le soutien conséquent du public de La Ramée (qui a affiché complet), les Hocklines ne sont pas parvenus à prendre l’ascendant sur le gardien niçois. Un Roman de Préval exceptionnel et indéboulonnable qui n’a laissé passer qu’un but sur soixante tirs. Toulouse a pourtant tout tenté, cherchant parfois à loger le palet dans un trou de souris. Mais la principale consigne de jeu était claire : tirer de loin pour prendre le rebond. Las, ça n’aura pas suffit à décaler un gardien qui peut tout de même remercier ses poteaux, salvateurs à plus d’une occasion.

 

“Sans regrets”

Dans les rangs toulousains, la douleur de devoir quitter l’Elite laisse néanmoins vite place à un sentiment de fierté. “Tout ça, on l’a fait avec un effectif entièrement toulousain. Sans Américains, ni Tchèques” déclare l’avant Anthony Gournay, en référence aux renforts étrangers financés par  certaine équipe pour sauver sa saison. “Tout ça”, c’est une année en dents-de-scie mais avec une deuxième phase de championnat qui a témoigné de sacrés promesses. “Bien sûr, on peut penser qu’un an de plus en Nationale 1 avant de passer à l’Elite n’aurait pas fait de mal” concède l’entraîneur-joueur John Ostré, seul membre de l’équipe a avoir connu le haut-niveau avant cette saison. “Mais on accroche de grosses cylindrées, des champions européens. On partait de loin et on a montré qu’on était capable de beaucoup. Au vu de cette expérience, il n’y a aucun regret à avoir. Ce fut une belle saison.”

 

Un agenda chargé

Toulouse peut par ailleurs se vanter d’avoir participer à une saison historique pour son sport : jamais le maintien ne s’était joué entre des équipes comptabilisant autant de points. Et le club n’a pas fini sa saison pour autant. Le week-end prochain, la Nationale 3 disputera ses 8e de finale à domicile. Le 24 avril, ce sera au tour d’une journée de Summer Ligue, championnat alternatif nouveau-né auquel prendront part l’Elite et la N3, toujours à Toulouse. Enfin, déjà remarqués avec l’organisation de la finale de Coupe de France 2009, les Hocklines se préparent à accueillir  huit équipes pour les finales féminines N1 et N2  les 28 et 29 mai.

Baptiste Ostré

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici