Accueil Articles Société Le Quartier Empalot fait peau neuve

Le Quartier Empalot fait peau neuve

pose de premiere pierre gpv empalotLe 4 juillet 2011 a eu lieu à Empalot la pose de la première pierre de la résidence “Les Allées de Tassigny”. Cet évènement a aussi été l’occasion pour les organismes en présence de faire le point sur l’avancement du Grand Projet de Ville (GPV).


C’est au alentour de 12h, à l’angle de la rue d’Aix et des Allées Lattre de Tassigny que l’équipe municipale en charge du GPV matérialise la reconstruction du quartier Empalot. En présence de Claude Touchefeu, adjointe en charge du logement, Martine Croquette, adjointe en charge du logement et stéphane Carassou, délégué à l’office public d’habitat, les habitants du quartier ont pu apprécié la progression du travail opérée dans le quartier.

“Les Allées de Tassigny” représente 52 logements locatifs dans un immeuble en L de 4 étages avec vue sur la Garonne. Cette nouvelle installation, mais aussi la réhabilitation de la résidence Garonne apparaissent comme les premiers projets de reconstruction dans le cadre du GPV. Ces travaux, qui avoisine les 2,7 millions d’Euros, doivent finir aux alentours de l’été 2012.

 

Un Projet social et écologique

“Le Grand Projet de Ville avance” déclare Stéphane Carassou qui précise que ces constructions vont s’accompagner de la démolition des immeubles “Draguignan” et “Fréjus”. Le type et la taille des appartements sont étudiés afin de permettre le relogement de certaines familles issues de ces anciennes installations.

Les futures habitations seront labellisée BBC( Bâtiment Basse Consommation) . Le seuil de consommation des nouveaux appartements ne dépassera donc pas les 45 kilowatts au Mètre carré. “En comparaison, une habitation normale consomme entre 150 et 200 kilowatts au mètre carré” précise Xavier Leibar, l’un deux architecte en charge du projet.

Cette prouesse est possible grâce à l’orientation du bâtiment. Celle-ci permet une exposition prolongée au Soleil afin d’éviter le plus possible la consommation d’énergie traditionnelle. Les constructions bénéficient également de l’emploie de matériaux isolants qui garantie une faible consommation d’énergie. Le Bâtiment Basse consommation apparaît donc, pour la municipalité, comme une réponse aussi bien écologique que sociale.

 

Romain Lorenzo

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici