Accueil Articles Société Geneviève Fioraso : « Toulouse est à l'image de ce que la recherche doit être en France »

Geneviève Fioraso : « Toulouse est à l’image de ce que la recherche doit être en France »

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées a visité ce lundi 15 juillet, avec Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP).La Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso, était hier à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRPA) pour la présentation de deux projets scientifiques participant aux avancées concernant les découvertes sur la planète Mars et l’étude des exo-planètes.

 

C’est avec enthousiasme que la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso, a participé ce lundi à la présentation de deux projets scientifiques, issus d’un partenariat entre l’Université Paul Sabatier, le CNES, le CNRS et l’IRPA. « Une réussite de cette nature, c’est formidable » a exprimé la Ministre, en évoquant les avancées scientifiques engendrées par le pôle scientifique toulousain. La caméra chimique, Chemcam, fruit d’une collaboration entre l’IRAP et un laboratoire américain, permet au robot Curisoity, qui se trouve sur Mars depuis 2012, de mesurer la composition de certains éléments de sa roche et de son sol. Le projet SPIROU, quant à lui, est un spectrographe conçu pour détecter de nouvelles Terres habitables et étudier le rôle du champ magnétique dans la naissance des étoiles et des planètes. « La France est la 6ème puissance scientifique, il faut en être fier. C’est un atout » a rappelé Geneviève Fioraso saluant « l’interdisciplinarité » d’un tel domaine.

 

Midi-Pyrénées, une région remarquable qui soutien sa métropole

La Ministre de l’enseignement supérieur a félicité « l’intelligence collective » de la région mentionnant « la diversité de la recherche et des universités ». « C’est une région remarquable qui soutien sa métropole et qui aujourd’hui avance vite » a t-elle déclaré, affirmant que « Toulouse est à l’image de ce que la recherche doit être en France ». Pierre Cohen s’est réjouit que « l’excellence scientifique toulousaine soit mise à disposition d’un projet international ». « C’est une recherche qui fait rêver » a conclu le maire de la ville.

 

Article de Marine Astor

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici