Accueil Articles Société Toulouse : Des jeunes de Bellefontaine récompensés pour leur insertion professionnelle

Toulouse : Des jeunes de Bellefontaine récompensés pour leur insertion professionnelle

4 Lauréats des TROPHEES MIB. Dans le cadre de la première Semaine Nationale des HLM a eut lieu hier la remise des trophées MIB, Médiation Inter Bailleurs, qui récompense 4 jeunes du quartier Bellefontaine pour avoir réussi grâce à l’association MPR à mener à bien un projet professionnel concret.

 

« La médiation est nécessaire mais elle n’est pas suffisante, il faut aussi de la prévention. Notre message est d’aller vers les problèmes » explique Bertrand Bourrus président de l’association Médiation Prévention Relais (MPR). C’est en 2008 que trois bailleurs sociaux, le Groupe des Chalets, Habitat Toulouse et Patrimoine SA Languedocienne se sont associés pour créer la Médiation Inter Bailleurs (MIB) afin de garantir la tranquillité et la quiétude dans le quartier Bellefontaine. Le but est simple, créer une relation de confiance avec des jeunes de 16 à 25 ans et les guider, individuellement, vers un projet socioprofessionnel. C’est l’association MPR, dirigée par Bertrand Bourrus qui a eu la charge d’intervenir sur l’ensemble des résidences. L’équipe, composée de 7 médiateurs dirigée par Zoubir Sardi, d’un chargé d’insertion et d’une psychologue veille en faisant des tours dans les résidences mais a également ouvert un local 6 jours sur sept de 20h à minuit pour accompagner et encadrer les jeunes dans leurs démarches professionnelles.

Et c’est parmi les 125 jeunes qui ont été accompagnés par l’association, que cette remise de trophées honore ceux qui ont le mieux réussi.

 

Une médiation sociale qui porte ses fruits

Les quatre lauréats des tous premiers trophées, Abdelmounen Derdour, Farid Brahimi, Dominique Valienne et Ismael Zailel, tous âgés de la vingtaine et pour la plupart présents depuis les débuts de la MPR, ont réussi grâce à l’association à obtenir un emploi.

Dominique Valienne se réjouit de la chance qu’on lui a donnée. « Les médiateurs ont crût en moi, ils étaient là même quand c’était le chaos. Ils ne m’ont pas lâché et pendant ma première mission d’intérim j’ai montré ce dont j’étais capable ».

Un autre lauréat de cette première édition, Abdelmounen Derdour, 26 ans, explique que le chemin a été long mais qu’il en vaut la peine. « J’ai eu un parcours difficile mais vers 22 ans j’ai intégré l’association MPR. Ils m’ont beaucoup aidé. Ils m’ont trouvé des petites missions, puis on m’a proposé de rentrer dans la médiation. J’ai fait 2 ans de formation puis j’ai eu mon diplôme et je suis rentré chez MEDSO et maintenant je suis en CDI ».

L’initiative ayant permis à des jeunes de trouver un emploi et de diminuer les dégradations dans les résidences, les trois bailleurs sociaux ont déjà prévu de transposer ce dispositif dans le quartier de la Reynerie.

 

Article de Timothée Ferré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici