Accueil Articles Société Une militante 24h en cage pour dénoncer le comportement d’Air France

Une militante 24h en cage pour dénoncer le comportement d’Air France

Air France -KLM est le premier transporteur mondial d'animaux de laboratoireUne jeune militante de Air Souffrance s’enfermera volontairement dans une cage aujourd’hui devant l’agence Air France sur le boulevard de Strasbourg. Elle souhaite ainsi dénoncer le fait qu’Air France assure le transport d’animaux de test vers les laboratoires.

 

Camille Momal est une militante  active dans la protection des animaux. Alors qu’elle avait le 22 mai dernier marqué les esprits en se glissant dans des barquettes de viande géantes pour dénoncer la consommation de chair animale cette fois ci, c’est dans une cage que va se glisser la militante. « J’ai choisis de rester 24 heures en cage de vendredi midi à samedi midi sans nourriture pour montrer aux gens comment sont traités les singes dans les soutes d’Air France. Bien sûr j’aurais de l’eau et je me suis déjà entraîné à rester 24 heures sans manger. Je le fais pour que les gens prennent conscience des activités d’Air France » clame la jeune militante.

Les traitements infligés par les grands groupes médicaux ou les entreprises de cosmétiques révoltent profondément Camille qui parle d’une absence d’éthique. « Les militants d’Air souffrance s’opposent farouchement à cette horrible pratique. Pour Air France, les animaux ne sont que du matériel de laboratoire. Ils disent que c’est légal. Peut être. Mais l’homme de doit pas faire souffrir des animaux, nous on veut leur rendre la tache moins facile ».

 

Air France KLM, numéro 1 mondial du transport d’animaux pour les laboratoires

Elle explique qu’il y a d’autres méthodes alternatives qui n’impliquent pas de maltraiter les animaux. « En Angleterre on ne fait plus de test sur les animaux, on teste les produits finis sur des cultures de cellules par exemple, mais ça peu de personnes le savent. Il faut savoir aussi que les scientifiques dénoncent la vivisection, le fait de disséquer un animal vivant, car elle est peu fiable. Beaucoup de scientifiques soutiennent la fin de cette pratique inhumaine ».

Camille pense que se mettre en cage sera une action forte pour les nombreux passants de ce boulevard très fréquenté. « Je pense que les gens sont de notre côté, ils se sentent concernés, choqués, mais les médias parlent peu de la vivisection. Ils ne savent donc pas qu’Air France est la seule compagnie aérienne en Europe à pratiquer le transport d’animaux vers des labos. En fait, ils les emmènent vers la mort ».

Cette action, jamais organisée en France auparavant à pour but d’attirer les projecteurs et les consciences sur ce trafic. Et la manifestante reste très motivée. « On veut informer les gens sur le rôle de la compagnie aérienne car chacun à son niveau peut agir, on va montrer à Air France qu’on est déterminés, on n’arrêtera pas tant qu’ils n’auront pas arrêté! »

 

Article de Timothée Ferré

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici