Accueil Articles Société Mal-logement : le Dal 31 réquisitionne 400m² au centre ville de Toulouse

Mal-logement : le Dal 31 réquisitionne 400m² au centre ville de Toulouse

Toulouse : 30 personnes relogées grâce à une nouvelle réquisition du Dal 31Comme à l’accoutumée, hier, le Dal, le GPS ainsi que d’autres associations se sont donné rendez-vous  place Saint-Etienne devant la préfecture. L’objectif était de dénoncer une nouvelle fois le mal-logement au travers d’une opération coup de poing.

 

« Notre demande d’entrevue avec le préfet n’a pas abouti. Elle est restée lettre morte » explique François du Dal. C’est pourquoi, une nouvelle action était nécessaire. « Nous voulons encore et toujours dénoncer l’urgence de la situation ». Et pour cause, si les nuitées d’hôtel ont été prolongées grâce à la pression exercée par les diverses associations, il n’y a pas de réelle avancée depuis la fin de la trêve hivernale. « La vie de ses familles reste précaire, ce n’est pas vivable d’être à l’hôtel » explique Annabelle du GPS. Surtout, François dénonce : « l’argent public est purement et simplement gaspillé pour loger ces familles à l’hôtel. Leur donner un vrai logement coûterait moins cher. La misère sociale est maintenue, sciemment ».

 

Une seule solution : la réquisition

Face à la précarité, le Dal a décidé de faire fort. Ainsi, l’association a réquisitionné le troisième étage d’un bâtiment situé au 1 rue Delpech.  Il appartient au Groupe Mornay aujourd’hui Klesia, spécialisé dans les domaines de la retraite complémentaire, de la prévoyance, de la santé et l’action sociale. Le DAL a estimé la superficie de l’étage à un peu plus de 400 m2, laissés à l’abandon depuis 2008. « Grâce à cette réquisition, ce sont près d’une trentaine de personnes mal logées qui pourront bénéficier d’un toit » se félicite François. Pour anticiper toute volonté des autorités d’expulser ces personnes, le jeune homme précise : «  Nous occupons ces locaux depuis plus de 48h. Aucune effraction n’a été commise. Nous demandons que l’huissier du Groupe Marnay nous remette en mains propres une assignation en justice. Nos avocats s’occuperont des démarches pour la mise en place d’un procès équitable ».

 

Article de Nadia Hamdani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici