Accueil Articles Société BHNS Lardenne : « la réunion au Zénith a tourné en rond »

BHNS Lardenne : « la réunion au Zénith a tourné en rond »

La guerre continue entre l’agglomération de Toulouse et le petit quartier de Lardenne. Une réunion de grande ampleur s’est déroulé ce mardi au Zénith afin d’éclaircir auprès des riverains les spécificités du projet de BHNS (bus à haut niveau de service) entre Plaisance et Matabiau. Pour Yannick Cazaux, président de l’association des commerçants et garagiste dans le quartier, le bilan de cette entrevue n’est absolument pas satisfaisant.

 

Ce ne sont pas moins de 1350 personnes qui ont fait le déplacement au Zénith mardi soir dernier. Certains pour protester, d’autres pour montrer leur contentement et quelque uns pour simplement découvrir la nature du projet. « L’objectif principal de cette réunion devait être une présentation globale et précise du plan adoptée par l’agglomération de Toulouse pour mettre en place le BHNS Ouest, mais aucune information n’a été donnée » s’indigne Yannick Cazaux. « Les quelques retours que j’ai eu provenant des personnes qui sont venus pour découvrir le projet ont reflété leur incompréhension ».

Les problèmes inhérents à la mise en place de cette ligne n’ont pas été réellement abordés par Pierre Cohen. « Il y a eu des questions de posées, mais elles sont restées sans réponses. On a tourné en rond pendant 2h30 ». Est-ce qu’il y aura des parkings sur le bout de la ligne pour que les usagers puissent se garer ? Comment remplira-t-on les bus ? Beaucoup d’interrogations que même le Maire de Toulouse ne semble pas avoir totalement élucidé.

A la toute fin de la réunion, Yannick Cazaux a pris la parole. « J’ai souhaité brancher ma clé USB sur l’ordinateur de Pierre Cohen. Nous avions préparé un petit film de 4 minutes expliquant les raisons pour lesquelles nous pensons que ce projet ne fonctionnera pas. Il a strictement refusé » (vidéo de l’article). Le projet n’a pourtant pas que des détracteurs. Les pro-bus ont aussi fait le déplacement, accueillant notamment avec aplomb l’idée d’une voirie neuve, d’une signalétique plus claire et d’une sécurité renforcée.

 

Article de Rémi Beaufils

3 Commentaires

  1. Je souhaiterais juste dire qu’il y a une information erronée dans ce reportage vidéo : Les travaux à Cugnaux ne SONT PAS terminés ! D’où l’état de la route ! SOYONS PRECIS DE A à Z si on en souhaite offrir aucune prise à l’adversaire !

    Sinon, ancien habitant de Castanet et également du quartier du Zenith (proche de Lardenne) et maintenant Habitant Cugnaux, il est vrai que faire ce choix de voie réservée au bus ne résout absolument RIEN !
    On ne prend pas davantage le bus car il faut toujours l’attendre aussi longtemps ! (et c’est pas les 2 minutes de trajet que l’on gagne qui vont faire rattraper les 20 minutes d’attente !) De plus, si on a besoin de prendre sa voiture et qu’on emprunte ces voies, la circulation est considérablement ralentie !
    Regardez les bouchons géants de la ligne Ramonville-Auzeville-Castanet ; c’est tout simplement un enfer !

  2. Pourquoi attendre 20 minutes?

    Premièrement il y aura des BHNS plus souvent que un toutes les 20 minutes, et surtout de nos jours on peut voir les horaires réels des prochains passages à l’arrêt de son choix avec un PC (Tisseo.Fr) ou un smartphone (Mobi.Tisseo.Fr), donc on se rend à l’arrêt juste quand le bus va passer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici